Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

jeudi 12 mai 2011

Willem Reich liait le fascisme à la répression sexuelle

4 commentaires:

jp a dit…

la répression sexuelle n'est qu'un élément. il ne faut pas tout rapporter au sexe dans la société.
freud disait avant lui que manger des choses était comme tirer un coup, mais si l'on commence à penser comme ceci, alors une fenêtre deviendrait toujours un vagin, voire pire!

Jean-François Thibaud a dit…

Je crois que justement, c'est la grande différence entre Freud et Reich. Freud rattache tout aux pulsions refoulées dans l'enfance et sur l'éternelle thérapie individuelle pour s'en sortir, surtout chez les riches fortunés qui vont se gratter le bobo toute leur vie dans des arnaques comme la psychanalyse, comme Onfray en a abondemment parlé dans son dernier essai. De ce que je comprend de Reich, il s'attaque à un certain déterminisme social. Et des conditions sociales qu'il faut changer pour libérer la sexualité.

Je crois qu'au contraire, le conservatisme à la Harper a tout avoir avec la répression sexuelle. Tout. Et je parle en tant que gars qui a fréquenté St Jean de Brébeuf au secondaire, une école non-mixte assez portée sur la performance et l'idéologie néo-libérale.

M'est avis qu'on et en train de retourner en arrière lentement mais sûrement.

C'est mon humble opinion.

jp a dit…

preuve que l'arrière n'avait jamais été dépassé, ou seulement mise en stand-by. c'est le retour de la molette de foin.

je crois pour ma part que ça se travaille, aussi. une liberté sans liberté sexuelle sera toujours une boucherie, la sexualité est le lieu de l'épanouissement, comme le travail physique ou la communication, l'échange.

La Roue a dit…

ouais