Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

lundi 23 août 2010

Canadareich
Élimination en catimini de la Cause Probable

5 commentaires:

Jean-François Thibaud a dit…

Je n'ai pas réussit à faire admettre à mon sociologue bassiste que le patriot act est un legislation fascisante. Alors imaginons l'impact gigantesque sur la psyché citoyenne qu'aura la supression de la cause probable...

Je dis ça comme ça...

Yvan a dit…

Un pas décisif a été franchi
ici lors de ce fameux G20.
Place à l'état policé
où l'arbitraire est roi.
Quel manifestant brimé
aura les moyens de poursuivre
la police en cour pour lui donner une leçon de droit?

C'est de toute beauté cette régression.Remercions l'Ontario
et Stephen Harper,notre très cher
premier ministre minoritaire
qui agit comme s'il était
non pas majoritaire mais
totalitaire grâce à la lâcheté
des partis d'opposition de concert
avec le peuple canayen qui dort
au gaz pour avoir réélu ce parti
d'extrême droite deux fois
d'affilée.

Il n'y a aucun leader
social-démocrate digne
de ce nom depuis des lustres
ici.
"Faute de pain on prend
de la galette".
Sauf que là...
C'est que de la merde au menu.
"Monsieur aimerait sa bouse
comment; en tranche,en barre
ou en palette?"

"Je la prendrai en croissant
si vous en avez,au moins
comme ça elle sera enrobée".

-Désolé ya plus d'croissants,
que du pain humide
bourré d'asticots.

É. a dit…

JF : Voilà, nous avons la chance d'assister en personne à l'arrivée du nazisme, en live ! C'est petit à petit. Voilà comment on manufacture l'assentiment de milliards de pauvres bougres. En fait, tout le monde tente à sa manière de montrer allégeance à son temps et son espace, pas au nazisme comme tel. Leur secret est toujours d'y aller goutte à goutte, jusqu'à ce que tout notre sang soit noirci et que nous n'ayons plus rien d'humain. Mais alors, la «normalité» est devenue une monstruosité et il n'est plus temps de dire que l'homme jadis, avec un cœur pour battre la mesure et des jambes pour passer son chemin quand les loups lui barraient la route.

Yvan :
Quand ils te servent ton sandwich, tu trouves que ça a l'air d'être de la merde. Mais quand tu le mastiques, tu regrettes quand même un peu que ça ne soit pas de la merde.

Jean-François Thibaud a dit…

Bien dit vous deux.

Yvan pour ta montée de lait

Je me demandes quand même si Harper n'y est pas allé un peu loin et si des poursuites collectives ne pourraient pas affecter sa stratégie.Et même, je me demandes, en supposant que certaines de ses poursuites soient efficaces si le Canada n'est pas dû pour une opération false flag de plus grande envergure...

Éric. Ouais.. mon bassiste sociologue me semble un peu extrême quand il refuse le termes de fascisant pour le patriot act. Mais il est vrai que la majeure partie de la population non seulement s'en contrecrisse et ne sait même pas ce que ça existe. Peu de gens savent que selon les accords du NORAD, en cas de crise militaire, le prise en charge du territoire canadien sera assumée par le haut commandement de l'armée américaine, le patriot act sera applicable dans notre beau grand pays. Nous aurons nous aussi nos ennemis combattants dont on pourra faire ce qu'on veut.

Pour ta métaphore du compte-goutte, ça fonctionne très bien. Et c'est bien écrit. Je crois que c'est l'essence même du néo-fascisme.

Je m'en allait partir sur le compte goute et sur le phénomène d'exemplarité, mais j'ai peur de sembler un peu lourd voir déprimant


O:)

É. a dit…

Tabarnak ! Opération False-flag demandée, opération false-flag obtenue !
Dji, tu commences à avoir l'air d'un devin.

:0)

Vite, tout le monde aux abris, la flotte d'invasion des Talibans est sur le point de débarquer partout, même à la montagne !