Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

mardi 20 avril 2010

L'Hostie de Moron du jour
Pierre Foglia

Quand je pense que ce pauvre type gaspille une plume absolument magnifique à défendre les intérêts de l'Ogre de la manière la plus pathétique qui soit. Pfft. Évidemment, il ajoute à chaque trois chroniques qu'il est « un vieux trotskiste » et gnagnagna, juste pour qu'on se laisse impressionner (wow ! La liberté de presse à LaGraisse, wow ! y laissent un vieux trotskiste dire ce qu'y pense). Je ne réalise qu'aujourd'hui qu'il n'est rien de plus qu'un genre de BHL québécois avec en plus un talent inouï pour la littérature. Beau gâchis.

NON, ESTI DE CRISSE DE CAVE, ÇA FAIT PAS DE BRUIT, UNE ÉOLIENNE, TABARNAK.
En tout cas, les allemandes, les françaises et les hollandaises n'en font pas. Au Québec, je n'ai jamais vu une seule. Uhm… Je me demande pourquoi, câlisse…

14 commentaires:

piedssurterre a dit…

Ouais. Les centrales nucléaires c'est tellement plus silencieux et joli dans l'environnement.

É. a dit…

Moui. Le beau Pierre est bien au courant.

É. a dit…

Je suis en beau joual vert.

J'ai vécu un mois dans une maison allemande située à vingt mètres d'une gigantesque éolienne, elle même membre d'une longue rangée de modèles identiques. C'était en novembre à cinquante kilomètres de la mer du Nord, dans la plaine de la basse Saxe, le moment le plus venteux de l'année.

J'ai une ouie anormalement développée qui me permet de reconnaître l'année de fabrication du compresseur employé sur une caisse claire dans une chanson. J'entends les cycles de rafraîchissement des télés, ce qui m'empêchait jadis d'entrer dans les magasins d'électronique (les écrans plats émettent un son sous mon seuil de perception). Mon oreille est dérangée par l'oscillation suraiguë des systèmes d'alarme qu'on met sous tension et JAMAIS, pas une seule fois, par même une demi-heure, je n'ai été dérangé par le son des éoliennes de Rhede, Deutscheland. Voilà. Je tenais à préciser.

Avec ma partenaire de Bikeforpeace, nous avons également procédé à l'enregistrement d'une éolienne. Nous avons posé les vélos contre le tronc et avons démarré le truc. Y a pas de son. On entend le vent normal. Un tracteur lointain. Une voiture qui passe. Pourtant, là-haut, ça tourne à fond. Faut arrêter ces conneries.

Un jour, le peuple en aura marre qu'on lui mente à la gueule. Un jour, y aura des hosties de morons pendus aux lampadaires. Ça sera moche et ça sentira pas bon. Mais faut pas exagérer, non plus. Sacrament.

piedssurterre a dit…

Bien d'accord avec toi.
Sauf que le peuple y tarde un peu à comprendre. Non ?

É. a dit…

Tant mieux ! Pendant ce temps, les preuves s'accumulent, la démonstration de la traîtrise ira jusqu'à son aboutissement. Il n'y aura plus le moindre esti de doute. Ça sera grandiose.

Mais avant, ça va chier encore pas mal plus.

:0/

piedssurterre a dit…

Et on sera morts.
:0)

Gomeux a dit…

Ça fait pas plus de bruit ici.
À part un mignon woush-woush.
Ce qui est rien comparé à la taille des bêtes.

gaétan a dit…

Pas ça meilleure chronique. Ça sentait la commande où à tout le moins un texte vite fait, bien fait j'ai-d'autres-choses-à-faire-aujourd'hui....
Ça précédente non plus d'ailleurs celle sur Michel Chartrand ne m'avait pas plus.
Mais bon, généralement j'aime bien ce qu'il écrit.

gaétan a dit…

Sasasasasasasasasasasasasasasasasasasas

rwatuny a dit…

Les bourgeois, c'est comme les cochons.
Plus ça devient vieux, plus ça devient bête.
Les bourgeois, c'est comme les cochons.
Plus ça devient vieux, plus ça devient...

paumier1 a dit…

Merci pour le non bruit. J'apprends.
Mais je n'ai besoin de personne pour m'expliquer que ça décoiffe un paysage en t*****k.
Y a pas encore de peinture pour invisibliser ? ;-)

É. a dit…

« Ça décoiffe un paysage », par opposition à une centrale nucléaire, ou un centre commercial, ou une usine de tôle… Vrai. Ça vaut la peine de s'opposer à ce décoiffage-là. Vrai. Uhm…

Daniel a dit…

Il n'y a pas d'impact zéro en ce qui concerne la production et la distribution d'énergie. L'éolien devrait arriver en ville oû il serait une structure et un "bruit" parmi bien d'autres. Je verrais très bien des éoliennes dans le canyon que constitue le boulevard René-Lévesque à Montréal.

É. a dit…

Magnifique image !