Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

jeudi 25 mars 2010

Le Québec : futur klondike tchernobylien !

Les gros porcs d'Ottawa suivent les commandements des ogres de Wall Street et les mangeux de marde de Qwibec-City grignotent avidement la litière. Atomic-futur, here we go ! Pis vos yeules, surtout. Blaireaux ! C'est les hosties de cow-boys qui donnent les ordres, câlisse.



Suivez l'appel de GB !

10 commentaires:

gaétan a dit…

Simonak d'appui. Merci!
Mes concitoyens québécois sont rendus tellement amorphes....
C'est d'autant plus frustrant pour la région que les élus municipaux et le monde économique (oui, oui les représentants régionaux du capitalisme version oncle Sam) appuyaient la démarche des citoyens.
Le ministre Simard croyant, qu'il s'agissait d'une grogne d'un petit mouvement écologique avait promis, en décembre, qu'il respecterait la volonté de la population.
La Ville de 7-Iles a tenu un référendum auprès de 1000 personnes (c'est quand même pas rien) de la région immédiate et 91% ont dit qu'il ne voulait pas d'uranium sur leur territoire, en plus de la député, des conseils des villes environnantes, chambre de commerce et autres faciliteurs économiques. Là, le trou de cul revient sur sa parole sur l'ordre d'Ottawa et d'intérêts économiques.
Après les pétitions et les marches de protestation il reste quoi...

É. a dit…

La désobéissance, mon GB. Après tout, si eux ne s'embêtent pas à suivre la loi, la volonté majoritaire ou même leur propre parole…

gaétan a dit…

...et voilà!

François-Xavier a dit…

C'est pas pour jouer mon érudit mais, si vous suivez la piste de Larouche, vous allez vois que la technologie est historiquement une des seules possibilité de renverser un empire (comme les USA avec la locomotive pour arriver à l'indépendance).

Tout ça pour dire, que la radioactivité dans le charbon est bien plus inquiétante et déversent plus de radioactivité dans l'air que les centrales nucléaires.

Je vous conseille les commentaires de Krollik sur Agoravox pour avoir un avis plus éclairé.

É. a dit…

Vous savez, Xavier, quand on lit une connerie très conne comme par exemple que les flatulences des vaches polluent plus que les voitures, que les éoliennes sont bruyantes et tuent les oiseaux, qu'une recherche dans Google pollue plus que la guerre intersidérale du tyran Xému, etc. Au lieu d'y apporter la moindre crédibilité, vaut mieux rire un tout petit peu et se demander à qui rapporte ladite connerie. Merci quand même.

François-Xavier a dit…

Je vois pas le rapport avec un empire qui veut le statut-quo et donc l'arrêt du développement (qui pourrais changer la donne).

Que ce soit même impossible de discuter du bilan de l'éolien à cause du manque de connaissance technique (revendiqué en plus) est d'une grande tristesse au vue du lien entre la science et l'homme.

Il est tout aussi naturel de se chauffer que d'utiliser l'énergie nucléaire. Il n'y a pas de différences sémantique.

Voilà, j'essayais juste de susciter chez vous la réflexion. Le nucléaire est hypercontrolé, hyper-rentable et hyper prometteur d'évolution future (4° génération, thorium, transmutation,...).

Au contraire l'éolien ne sera jamais une énergie autosuffisance. C'est techniquement impossible (pic de conso du matin et du soir, coût très élevé, besoin de centrales d'appoints obligatoire qui dans le cas du charbon déverse la radioactivité du charbon dans l'air).

Voilà face à ça les mondialistes qui veulent un retour à la féodalité (Goldsmith,...) et les compagnies électriques vous adorent. Le prix de l'électricité a explosé en Europe alors qu'il était à la baisse. Champagne tout les jours pour eux.

Les apparences sont trompeuses et l'ennemie n'est pas le nucléaire mais l'ignorance.

É. a dit…

Quelle mitrailleuse à tampons absurdes et farfelus vous faites, FX. Des sources, par pitié, pour toutes ces affirmations pour le moins byzantines et frivoles.

En attendant, voici quelques petits conseils de lecture (pour quand vous vous lasserez des dépliants vernis des Rockefeller) :

Toxic Sludge Is Good For You
Lies, Damn Lies and the Public Relations Industry
by John Stauber and Sheldon Rampton ; Common Courage Press, Monroe, Maine

Cable, S., T. E. Shriver, and T. Mix. 2008. “Risk society and contested illness: the case of nuclear weapons workers.” American Sociological Review 73

Clarke, L. 1999. Mission Improbable: Using Fantasy Documents to Tame Disaster. Chicago: University of Chicago Press.

Fischhoff, B., P. Slovic, and S. Lichtenstein. 1982. “Lay foibles and expert fables in judgments about risk.” American Statistician

Freudenburg, W. R., R. Gramling, S. Laska, and K. T. Erikson. 2008. “Organizing hazards, engineering disasters? Improving the recognition of political-economic factors in the creation of disasters.” Social Forces 87

Kafka, P. 2008. “Probabilistic risk assessment for nuclear power plants.”

Perrow, C. 1984. Normal Accidents: Living with High Risk Technologies. New York: Basic Books.

Union of Concerned Scientists. 2005. U. S. Nuclear Plants in the 21st Century: The Risk of a Lifetime. Cambridge, MA: Union of Concerned Scientists

Vaughan, D. 1999. “The dark side of organizations: Mistake, misconduct, and disaster.” Annual Review of Sociology 25

François-Xavier a dit…

Des sources ? Bah partout dans le monde, la transmutation est étudié contre l'avis des écolos. Comme Par exemple à Mol en Belgique où le projet a été retardé par les écolos anti-nucléaire (sous influence anglosaxonne du de-develloppement de lord Goldsmith grand spéculateur malthusien). Ça va ouvrir des évolutions énormes comme la transformation des déchets les plus radioactifs et même la réutilisation des déchets comme combustible, sans parler des quantité de plus en plus faible nécessaire.
http://www.solidariteetprogres.org/article5909.html

Le prix de l'électricité ? Là en Europe c'est archi-connu qu'il y avait une forte pression à la baisse avant. Tout le contraire depuis qu'il y a ce mythe de l'éolien et du solaire (champagne pour les compagnies électriques qui adorent du coup les écolos).

La construction de centrales au charbon en Allemagne ? Hop 1° lien anti-nucléaire que je trouve reconnait que le besoin de centrales thermiques va exploser.
http://www.dissident-media.org/infonucleaire/105_sortir.html
Est ce qu'il explique que c'est surtout à cause des faiblesses de l'éolien ? Mieux vaux se référer à un ingénieur électrique car si l'éolienne a été abandonnée depuis 100 ans et qu'elle a besoin de subsides pour exister, c'est à cause de son mauvais rendement, son manque de souplesse (pic de conso)+ son irrégularité qui la condamne sans appel (à part pour des petits villages sans réseaux électriques existant).

La radioactivité du charbon ?
de nouveau premier lien dont je n'aime pas la position laxiste sur les centrales au charbon et qui minimise la danger mais c'est connu pour qui s'en donne la peine.
http://www.sfen.org/fr/question/charbon.htm
Donc l'éolien jamais autosuffisant avec des centrales au charbon provoque bien plus de rejets de radioactivités qu'une centrale nucléaire. CQFD.

Ce sont des banalités.

Alors pour les insultes sachez que moi, je sais que le plus digne est de stabiliser la population par élévation du niveau de vie global et que j'exclue de principe un retour à la féodalité avec une dictature mondial de la décroissance sans fondement scientifiques comme votre réaction le prouve.

Les vrais combats écolos sont l'arrêt du charbon, l'arrêt du fioul non raffiné des bateaux, l'arrêt du jetable, l'arrêt des déchets journalier non biodégradables, l'arrêt de toute pollution de l'eau. Vaste programme qui nécessite de ne pas perdre de l'énergie et des moyens pour une fausse pureté naturelle (notion tronquée à toute les époques selon l'utilité) qui n'est même pas capable de se remettre en question.

Comment vaincre un empire de la finance qui domine ? Par la dynamique de la technologie et du protectionisme comme en 1776 !

Je pensais exactement comme vous avant de découvrir la complexité des rapports de forces. La mafia du pétrole (qui contrôle les services secrets) nous broie grâce à la complicité de la mafia de la finance (qui contrôle les merdia). La mafia de la finance est à fond pour le malthusianisme du de-developpement pour garantir de n'avoir aucune nation souveraines (seul opposant de taille). Mais comme souvent la culture mondialiste est anti-souveraineté national... comme par hasard.

Je vous laisse avec vos gourous milliardaires anglosaxons qui pilotent votre mouvement: "Home" gratuit le jour avant les élections européennes, Goldsmith, Maurice Strong,...

Encore un mouvement récupéré par Rotschild's & Rockfeller's alors qu'internet existe et que le CV des "philantropes" ne laisse aucun doute sur leur impérialisme.

Un texte très court pour découvrir l'envers du décor (un mouvement sur-financé qui joue les gros rebelles grâce à l'ignorance des rapports de forces) :
http://www.pyrenees-pireneus.com/Ecologistes-nature-mouvements-objectifs-02-Propagation-du-mouvement-ecologiste.html#1

É. a dit…

Cher François-Xavier, calmez-vous. Vous tirez en tous sens et mélangez tout. D'abord, avant de m'expliquer le fonctionnement de la brouette et le bleu du ciel, prenez le temps de lire ce qui est disponible ici-même. Ça vous évitera de vous pisser dessus.

Ma colère vous a déplu, mais elle est justifiée par votre emploi intempestif de tampons éculés, dénoncés ici depuis belle-lurette. Savoir où on entre avant de se mettre à discourir est une bonne manière de ne pas trébucher dans les fleurs de ses propres bobettes.

Puisque vous semblez jouir d'une certaine compréhension des forces en présence, prenez deux minutes pour respirer par le nez et tâchez de trouver à qui appartient l'énergie nucléaire, sur cette planète. Vous en serez quitte pour une sacrée révélation et vous nous reviendrez peut-être plus modeste et, partant, plus utile au mouvement que vous professez souhaiter.

François-Xavier a dit…

Suffit pas de savoir écrire tampon et si j'apprécie le site, j'en ai pas moins des réserves que j'expose justement ici.

Faudra m'expliquer comment renverser les lois de la physique ou alors comment refuser aux peuples l'énergie la plus démocratique et qui offre le plus de potentiel à long terme (vers du sans radioactivité en plus le comble !).

Dans 50 ans maxi nous passerons à l'hydrogène dans la même lignée avec une Z-machine (c'est l'état qui le développe apparemment quoi de plus noble)et dans 20 ans la transmutation sera implantée.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Z_machine

Pour rappel, le refus des écolos belges pendant plus de 5 ans de se lancer dans la transmutation au combien bénéfique n'est pas la moindre des contradictions de l'écologie anglosaxonne mondialiste.