Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

jeudi 12 novembre 2009

FLAGRANT DELIT DE BOULECHITE

Ah, ah, ah, aaaaah... Qu'est-ce qu'on se marre. Y avait longtemps que je n'avais pas vu un article aussi plein de marde. Je vous laisse le soin de dénombrer les manoeuvres malhonnêtes.


Ramassé tout degoulinant de Cybergraisse :


Publié le 11 novembre 2009 à 14h54 | Mis à jour le 11 novembre 2009 à 14h58
La grippe en Ukraine: un million de malades et une crise politique


Interfax | Ioulia Timochenko | Viktor Iouchtchenko

La grippe fait une incursion inattendue dans la campagne électorale en Ukraine.
PHOTO AFP



Agence France-Presse
KIEV
L'épidémie de grippe et de difficultés respiratoires aiguës a provoqué la mort de 189 personnes en Ukraine, où le président, Viktor Iouchtchenko, et son premier ministre, Ioulia Timochenko, se sont accusés mutuellement mercredi de la mauvaise gestion de cette crise.

Environ 80 cas de virus H1N1 ont été recensés, dont 17 parmi les morts, ont indiqué des responsables du ministère de la Santé, cités par l'agence Interfax. Plus de 1,12 million d'Ukrainiens sont tombés malades depuis fin octobre, selon les statistiques du ministère. Le précédent bilan publié mardi faisait état de 1,03 million de malades et de 174 décès.

Dans ce contexte, Mme Timochenko a vertement critiqué le refus de M. Iouchtchenko de promulguer la loi prévoyant l'octroi de 1 milliard de hryvnias (environ 830 millions d'euros) pour lutter contre la grippe.

Le premier ministre a qualifié la position du président de «sabotage» visant selon elle à pousser la situation jusqu'à l'instauration de l'état d'urgence dans le pays.

Une telle mesure entraînerait l'ajournement de l'élection présidentielle prévue le 17 janvier, à laquelle Mme Timochenko est l'un des candidats favoris. M. Iouchtchenko est lui aussi en lice mais il n'a pratiquement aucune chance d'être réélu, selon les sondages.

«Je me demande où est la probité du président qui arrête ainsi la lutte contre l'épidémie et pourquoi (il) tente ainsi de retourner vers l'instauration de l'état d'urgence?» a-t-elle lancé sur un ton sec, lors d'un conseil des ministres, selon les images diffusées par la télévision.

«Non seulement c'est amoral, c'est criminel et la personne au pouvoir en répondra», a poursuivi Mme Timochenko.

«Il ne faut pas me faire chanter, c'est mon droit en tant que président», a rétorqué M. Iouchtchenko, selon lequel le pays, très touché par la crise, ne peut pas financer ces dépenses supplémentaires.

28 commentaires:

Anonyme a dit…

Oui, 1 million de malades mais seulement 80 cas de grippe, c'est marrant. Il leur faut en urgence des millions de vaccins contre la grippe!

É. a dit…

Voilà UN détail. Y en reste pas mal ! Allez, Crachistes, creusez-vous les méningites !
:0)

Daniel a dit…

En effet de la vrai câlisse de boulechite. Depuis plusieurs décennies déjà l'espérance de vie en Ukraine (et en Russie) est de plusieurs années plus basses que dans les pays de l'ouest, et ce particulièrement chez les hommes. C'est là une sorte de scandale permanent qui est beaucoup plus grave que cette grippe vulgaire. Et puis Il y a Tchernobyl, dont le probléme de fond n'est toujours pas réglé depuis plus de 20 ans. Et les ukrainiens préoccupés par leur survie économique pour la plupart d'entre eux semblent avoir évacué ce sujet de leur préoccupation quotidienne. Pour l'essentiel c'est l'Union Européeenne qui devra financer et superviser la 'solution" de ce gravissime probléme. Pendant ce temps les mêmes "caciques" millionnaires se disputent le pouvoir politique depuis 20 ans.

aka Danger Ranger a dit…

Les chiffres sont tout fourrés.

«L'épidémie de grippe et de difficultés respiratoires»
[une chaude main d'applaudissements pour l'épidémie de difficultés respiratoires...]
a causé 189 décès même si ce sont 80 cas du vilain virus qui «ont été recensés»... «dont 17 parmi les morts»??? Kessé ça?

Aussi, il y a 46 millions d'Ukrainiens en Ukraine. Que 1,12 million d'entre eux soient tombés malades depuis fin octobre [quand ça, fin octobre, au juste? le 20? le 24? le 30?], me semble que c'est no panicando, non? Deux malades et demie sur cent?

Pour le reste, difficile de comprendre quelque chose de cohérent dans la chicane entre Timo et Iouchtch telle que rapportée: c'est digne des entrefilets genre échos de stars, lui a dit ci, elle a dit ça pis le torchon brûle... et qu'est-ce que l'état d'urgence vient faire dans l'histoire? Et le chantage, qui pope à la fin tout aussi saugrenûment?

aka Danger Ranger a dit…

Extra:

Une «crise» est mentionnée à la toute fin. Quelle crise?

Du journalisme de marde.

RAINETTE a dit…

Aux dernières nouvelles, Iouchtchenko refuse catégoriquement de reporter l'élection du 17 janvier. Il a dit : "Il est temps de faire des choix" donc aux urnes citoyens ! Aucun report prévu.

Maintenant concernant les chiffres, j'vais peut-être revenir. Ça me donne la migraine les chiffres.

Le problème aik la praisse est qu'ils n'ont pas de journalistes sur place alors c'est du gros copiage de l'agence de praisse....

Anonyme a dit…

il faut boire de la vodka, c'est tout. tain! mais comment ils font ? c'est tellement nul!!
je suis con, mais quand même!!
ça me dépasse!
je comprendrai jamais comment tout ça tient encore debout.
vivement la fin du monde!

Mistral a dit…

Ouin, ben, je me suis fait vacciner hier après-midi, et si j'en crève, je te lègue presque tout, mon gros toutou.

Jean-François Thibaud a dit…

Bravo pour la première phrase Anonyme.... épidémie de difficultés respiratoires.C'est poétique.

Ils se sont accusés mutuellement mercredi de la mauvaise gestion de cette crise... Y'a de quoi qui cloche du point de vue syntaxique à ce qu'il me semble. Ensuite, il faudrait voir si le président est d'accord avec le fait que c'est une crise sanitaire comme Timochenko la présente puisqu'il semble plutôt penser que la crise est d'abord financière d'après ce que je comprend. Donc les mots crise et mutuellement comparent des pommes et des oranges

Ensuite AKA tu as mis le doigt sur la plus ahurissante des formulations

Environ 80 cas de virus H1N1 ont été recensés, dont 17 parmi les morts !!!!! Je sais pas si c'est un logiciel de traduction ou si le rédacteur regardait une game de hockey en même temps, ou encore si c'est volontairement n'importe quoi pour faire assemblant qu'il y'a un débat, mais c'est une perle mon cher Éric.

Il faut dire que ça continue avec
"ont indiqué des responsables du ministère de la Santé, cités par l'agence Interfax..."J'aimerais bien parler l'ukrainien moi, pour pouvoir bypasser la CIA en tout cas.

Ensuite "selon les stastistiques du ministère, ils sont capables de recensé 1.12 millions de malades depuis fin octobre. Et le bilan publié mardi fait état 1,03 millions de malade et de 174 décès ????

oups on recommence, au début y'a 189 morts ensuite, y'en a que 17 reliés au HINI confirmés puis y'a 174 décès parmi les "malades". De tout ça il ne reste qu'un chiffre tangible: 17 morts, ce qui représente probablement, comme ça été démontré à date partout dans le monde, un taux de mortalité en dessous de la moyenne des grippes saisonnières. Corrigez-moi si je me trompe.

Donc pour la mortalité, les chiffres sont probablement exacts Par contre pour le nombre de malades, en gardant en tête que le mot d'ordre de l'OMS depuis l'été dernier et jusqu'à ce jour, c'est d'arrêter de recenser les cas et de donner des vaccins à tout le monde, on peut se demander comment ces millions de personnes sont allés à l'hôpital pour ce faire diagnostiquer. Je suppose que l'Ukraine n'a pas les moyens de se payer une mise en scène plus sophistiquée comme en Angleterre où les malades composent un numéro 1-800, décrivent leurs symptômes et obtiennent un numéro qui leur permet d'aller chez le pharmacien chercher leur dose de Tammiflu.Les citoyens anglais aux dernières nouvelles, ne sont cependant pas très coopératifs puisqu'ils étaient 80% à croire que c'était des bobards.

Pour les sabotage, m'est avis que cette Timochenko a reçu quelques cours à Langley pas piqué des vers.

Rainette, merci pour l'info sur le non report des élections.

Quand au retour des mesures d'urgences je n'en sais pas assez sur l'Ukraine mais j'ai du mal à suivre le raisonnement qui attribue au président l'intention de retourner aux mesures d'urgence parcequ'il refuse de mettre 830 millions d'Euro dans la gamique.

Ça resemble à tous les autres chantages de cette pseudo-crise comme celui qui fait porter l'opprobe sur les individus qui refusent le vaccin parcequ'ils deviennent des dangers pour les autres.

Jean-François Thibaud a dit…

Juste pour me replonger un peu dans l'Ukraine je suis allé lire dans wiki la page concernant les élections de 2005. De là on avait quatre ou cinq liens dont celui-ci

http://ukrainiandemocracy.serenatamusic.com/

On peut y lire l' émouvant passage suivant (écrit à la suite de la révolution orange)

Meanwhile, in the short space of time since I last posted here, literally millions of people have broken the bounds of dictatorial oppression, and either lived to see democracy anew or experienced it for the first time. In Iraq, Afghanistan, Kyrgyzstan, and to varying extents elsewhere, individuals have discovered or rediscovered freedoms, personal and political freedoms that allow us to live happily and well in a way that befits all men. In how many more countries around the world are the forces of freedom and democracy reaching a tipping point?

Mistral a dit…

Mon vaccin, mon vote.

V!

(Mac, si je crève, tu sais où est la clé).

É. a dit…

Un milliard de Hrivnias, c'est 82 millions d'€. C'est une toute petite imprécision d'un maigre zéro !

Mistral a dit…

Flagrant délit d'économie.

RAINETTE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
RAINETTE a dit…

Vaccin vote vampire vamp vautour--ventouses--...on est en pays de connaissance !

RAINETTE a dit…

L'ostie de moronne du jour c'est moi. J'écris ici et chez Gomeux comme si j'étais une Crachiste alors qu'il n'en est rien.

Je ne suis pas non plus une pure réactionnaire mais pas gogoche non plus. Juste une pea soup, non aventurière. En réalité, j'ai peur de tout, et je l'avoue aujourd'hui de mon plein gré (...) j'irai probablement me faire vacciner à partir du 30 novembre, date à laquelle les gens "autres" de la population auront le droit à leur vaccin.
Un ave et un pater sera suffisant?

aka Danger Ranger a dit…

Pas de vaccin pour moi. J'aime mieux crever qu'embarquer là-dedans.

aka Danger Ranger a dit…

Crisse tu me fais chier, man.

Je me promène dans ce blogue, j'arrête pas de faire oui, oui, oui, tu m'en apprends et m'en confirmes (et surtout tu cites des sources), alors je me dis - en fait je m'enrage - ...où est la cour où devraient passer par peloton d'exécution tous les dirigeants et influents lâches (euh'scusez: tous les dirigeants et influents tout court) sous les balles du tréfonds de l'âme? parce que l'âme est même pas capable de répondre à ce qui l'agresse?

Et comment tu fais pour vivre, sachant tout ce que tu sais?

- Un ami du fond des fonds de tout

RAINETTE a dit…

Il roule !

Sophie K. a dit…

Tiens, mon Frangin :

http://www.atoute.org/n/article133.html

:-)

É. a dit…

Brrrr.

Gaétan Bouchard a dit…

Le vaccin contre la polio ou bien la variole, ok, je veux bien. Mais ce vaccin-là? Il ne fait que confirmer l'étude de Stanley Milgram portant sur La soumission à l'autorité. Quand on porte une blouse blanche, tout le monde nous prend au sérieux... Avant, c'est une robe noire qu'il fallait porter ou bien un masque d'oiseau dans les cas de peste bubonique...

La médecine n'est pas très loin de la sorcellerie, de la pensée magique, voire du marketing...

Combien de professionnels de la santé iront se promener dans les îles du Sud sur le bras des compagnies pharmaceutiques, hein?

Une pandémie ne peut pas être anticipée... C'est comme d'anticiper la chute d'un météore: on sait que ça peut arriver mais on ne sait pas quand ça arrive.

De l'hostie d'bullshit.

Je ne suis pas allé me faire vacciner et que j'en crève si j'ai eu tort.

zed a dit…

L'épidémie du malade imaginaire

C'est pas forcément réaliste pour le cas de notre bidule actuel, mais c'est intéressant comme à partir de rien (ou presque) on peut suggérer aux habitants du monde entier (grâce à une belle et grande opération médiatico-marketing) l'imminence de tomber gravement malade...

Y a t'il un meilleur moyen pour anéantir les défenses immunitaires que la trouille de crever ?
Y a t'il meilleur argument commercial que de mourir si tu ne te procures pas rapidement le dernier produit à la mode ?

A mon avis, y a bien une petite saloperie made in laboratoire derrière tout ça, mais si ce n'était pas le cas je commence à penser que la grotesque campagne qu'ils nous pondent depuis quelques mois est en mesure de provoquer des dégâts "somatiques" d'envergure à elle seule.

Autrement dit, sans aucune maladie précise à déplorer réellement et avec un coup de pression médiatique extraordinaire, on pourrait je pense avoisiner le résultat d'aujourd'hui : quelques malades (imaginaires?), un pas supplémentaire de franchit vers le conditionnement des veaux a se soumettre à un ordre, aussi absurde et risqué soit il, et un gros (pardon énorme) coup de business pharmatiko-industriel d'ores et déjà accompli comptablement...
Ce qu'apportera le virus (et son traitement), si leurs dangerosités deviennent véritablement avérées, réelles donc, c'est un paquet d'adieux en plus...
Dans tous les cas, il me semble que les instigateurs de ce piège ont là des putains de cartes en main, et que la non-soumission, pour l'instant, de la majorité à cette vaccination fait partie du processus prévu, bordel je voudrais un jour pouvoir tabasser l'un d'entre eux!!!... « evil, bastard! »

love, kick et re-kick...

É. a dit…

Tu m'en laisseras la moitié, dis, Zed ?

zed a dit…

Oh oui sans problème, je partage, j'encourage et même que je fournis le pied-de-biche...

A moins que tu préfères couper la poire en deux avant les hostilités, je préconise un sabre bien aiguisé dans ce cas.

Un petit lynchage joyeux mais non mortel, suivi d'une mise sous perfusion d'un mélange de kerozen et de fluorure de sodium pourrait marcher aussi, la boucle serait bouclée comme ça...

J'ai pas de pétrole mais j'ai des idées!

J'te tiens au courant.

É. a dit…

:0)

Zed a dit…

En parallèle, flagrant délit de trahison générale, pour ceux qui douteraient encore des raisons de s'énerver...

http://www.dailymotion.com/video/xb9ux6_corinne-gouget-conference-paris-101_news

On dirait bien qu'elle a fumée la boulechite mais je parierais bien qu'elle est moins à l'ouest que pas mal de vaccinés chinois!

Y a des jours, j'ai un peu de mal à rester calme...

Yvan a dit…

Et les morts de la malnutrition,
du manque d'eau potable et du sida?
Bof,on s'en crisse c'est des
bouseux qui n'ont pas de pétrole
ou d'intérêt,ils peuvent crever;
ça compensera un peu l'explosion
démographique ailleurs.

Ce vaccin fut créer pour "prévenir" monsieur/madame tout-le-monde qui paie des impôts à fond la caisse dans les pays développés pour maintenir un
système en désuétude et sous
respirateur artificiel.