Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

jeudi 5 février 2009

Barrick Gold - Liste noire

Voir l'article original

LE DEVOIR,
Édition du jeudi 05 février 2009

Guy Taillefer

Mots clés : MiningWatch Canada, Barrick Gold, Entreprise, Éthique, Norvège (pays), Canada (Pays)

La Norvège vient de donner au monde une belle leçon de responsabilité éthique en plaçant sur liste noire la minière canadienne Barrick Gold, basée à Toronto. Après enquête à la mine de Porgera, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le gouvernement norvégien a décidé d'exclure Barrick, première compagnie aurifère à l'échelle mondiale, de son fonds d'investissement d'État, reprochant en termes on ne peut plus clairs à la minière d'y mener des activités «qui comportent un risque inacceptable de dommages majeurs et irréversibles à l'environnement».

Ce fonds souverain -- d'une valeur d'environ 300 milliards $US, ce qui en fait l'un des plus importants investisseurs internationaux -- constitue le bas de laine des cinq millions de citoyens norvégiens. Y sont investis, à l'intention des génération futures, les surplus de l'exploitation en mer du Nord du pétrole et du gaz naturel dont le pays est grand exportateur. Il est doté d'un conseil d'éthique dont les enquêtes ont, à ce jour, conduit le gouvernement à vendre les actions qu'il possédait dans 27 entreprises étrangères, dont neuf fabricants de bombes à sous-munitions (l'américaine Textron est la dernière à avoir écopé). Les liens ont également été rompus avec des compagnies trouvées coupables d'atteintes aux droits humains et aux droits des travailleurs.

La valeur des actions de Barrick que possédait l'État norvégien était d'environ 200 millions $US. Les motifs présentés par le conseil d'éthique pour s'en défaire sont cinglants: il se dit particulièrement préoccupé par «l'accumulation de métal lourd, surtout le mercure, dans l'environnement». La pollution émise à Porgera «aura potentiellement des conséquences négatives graves sur la vie humaine et la santé». Le conseil critique «le manque d'ouverture et de transparence de l'entreprise en matière d'évaluation environnementale» et dit avoir «toutes les raisons de croire» que Barrick ne changera rien à ses pratiques. Il indique avoir dû, faute de moyens, limiter son enquête à Porgera, mais souligne que Barrick, qui a 27 mines en opération dans le monde, a fait l'objet de critiques dans plusieurs pays pour son peu de souci pour le développement durable.

En effet. L'ONG MiningWatch Canada a beaucoup à dire à ce sujet. Barrick, c'est aussi l'entreprise qui poursuit pour six millions les auteurs de l'essai québécois intitulé Noir Canada, un ouvrage qui dénonce vertement le comportement des minières canadiennes en Afrique. Aux reproches bien documentés que vient de lui faire le gouvernement norvégien, Barrick a réagi avec son impénitence habituelle.

Le problème, c'est que la politique d'Oslo fait figure de cas d'espèce en matière éthique. Partout ailleurs, y compris au Canada où siègent un grand nombre de directions de compagnies minières, la tendance lourde chez nos gouvernements n'est ni à la coercition ni à la punition, elle est à l'adoption de timides principes non contraignants. Et donc inefficaces. Le monde se porterait mieux s'il se donnait la peine d'être un peu plus norvégien.

***

gtaillefer@ledevoir.com

12 commentaires:

É. a dit…

Barrick enterre des ouvriers tanzaniens vivants pour régler un conflit de travail, ça ne dérange personne. Mais si on prouve qu'ils sont des pollueurs… Oh ! Ah ! On coupe les vivres !

:0)

Mendelien a dit…

Ouais. On est même pas dans l'humanisme larmoyant.

gaétan a dit…

1-Martin Frigon est venu ici présenter son documentaire sur l'exploitation de mines d'or par Barrick Gold au Chili. Je lui ai demandé s'il avait eu maille à partir avec BG faisant allusion à leur poursuite contre éco-société. À part le sabotage de leur 4x4 là-bas il reprochait à BG d'être derrière le boycott de Radio-Canada concernant tout ce qui entourait son docu. Il expliquait aussi toute la puissance de BG.
2- Dans les commentaires suite à l'article du Devoir que tu reproduis ici, y a un monsieur Manzhos qui écrit que Barrick Glod ne fais rien de répréhensible dans les pays où il exploite des mines, que BG suit la législation de ces pays corrompus. J'aurai aimé lui répondre ( J'ai essayé mais je peux pas chuis pas abonné au dewoir)que c'est justement BG qui corrompt les gouvernements et les ministères de l'environnement avec ses millions comme il a fait au Chili.
3- Pour les tanzaniens ben c'est pas avec nos médias qu'on va en entendre parler surtout que derrière BG y a des fonds canadiens de retraite pis que les canadiens ne veulent surtout pas savoir comment leur argent fructifie (un peu comme dans le film ''Papa à la chasse aux lagopèdes'') Finalement le cinéma peut être parfois un plus grand dénonciateur que les medias de masse. En espérant que ça fasse sortir le monde de leur indifférence mais ça j'en suis moins sûr....

É. a dit…

N'oublions surtout pas que Barrick compte parmi ses marionnettes Harper, Charest et Dumont. Et que Mulroney et WH Bush siègent sur le CA.

gaétan a dit…

...et un poids lourd à la bourse de toronto...

Daniel a dit…

La Norvége est un pays modéle à bien des égards. C'est un pays riche en ressources exploitées pour le plus grand bénifice de la plus grande partie de la population. Ce fond avec des balises éthiques est un modéle du genre. Il est conçu pour la période qui suivra des ressources gaziéres et pétroliéres du pays, ce qui viendra bien assez tôt. Depuis longtemps en ce pays, il y a un souci d'égalitarisme et une culture d'austérité y est demeuré, malgré toutes les richesses dont ils pourraient se gaver dés maintenant.

Poisson Pêcheur a dit…

c'est l'effet obama

É. a dit…

Comme dans… Barack Gold ?

Poisson Pêcheur a dit…

krkrkrkrkr!!! j'y avais pas pensé à celle là. nan, en fait, d'une certaine manière, je dirai que théoriquement, on peut en arriver à penser que le courant de pensée obamasque mondial (scuze pour le NEOlogisme) aura surement des retombées sur comment l'hUmanité va se comporter, d'une manière ou d'une autre. et disons que le refus norvégien, en ce qui concerne cette affaire, peut être qualifié d'évolution obamesque des mentalités en ce qui concerne les mesures au niveau mondial concernant l'écologie, qu'il illustre la chose en tant que décisions à venir possibles, et même s'il n'a pas vraiment de rapport direct, peut symboliser une notion de nouvelle mouvance tenant compte de l'évolution actuelle assez abracadabrantesque, mais après tout, pourquoi pas. en espérant que c'est encore possible que ça puisse réellement arriver. (je touche du bois) + c'est dur des fois de se reconstruire des convictions positives... mais en fait, non.
bonne soirée. bon pinar, et bon fromage de chèvre. (bibliquement parlant, et gustativement, me semble que c'est un des meilleurs repas du monde qu'on puisse espérer, en deuxième après riz blanc, nems et saké. si j'avais été moins pris par tout un cas de conneries usantes et quasiment débiles, en plus de stériles, aujourd'hui, je crois que je serais allé au supermarché faire ces courses là. la prochaine fois, j'y penserai. peut-être qu'en buvant du pinar à la place de la vodka, je deviendrais un peu moins con à la longue.)
"we're afraid to be alone. everybody's got to have a ho-o-ome, aaaï, aaaï... zolaéééééïsheun ! (John Lennon)

gaétan a dit…

Barrick Gold n'a peut-être rien à voir là-dedans mais l'exploitation de mines africaines par des compagnies canadiennes semble susciter certaines réactions troubles comme cet enlèvement de 2 diplomates canadiens partis visiter la mine de samara (étruscan 40% et semafo 40%, gvt nigérien le 20%)au niger.

Poisson Pêcheur a dit…

il faudrait les enculer à sec avec des merguez mous. pas leur faire mal, si tu veux, mais détruire leur respectabilité apparente en diffusant la video dans tous les lieus du globe, même là ou y'a pas l'électricité, mais en en parlant, comme avant. de bouche à oreille.
GZZZTTTT... "pour les conaisseurs, c'est un fruiiiit" (brigitte fontaine)...
bon, http://www.blogger.com/profile/08650739420174588154, j'ai suivi ton conseil niveau diététHique, et ça semble me réussir pas mal, tu passes un coup de fil quand tu veux, et on se retrouve dans ma chambre, moi à la guitare, et toi au jumbés, seul à seul, avec du fromage et du pinar, un rdiocassette enregistreur, nos ames, nos couilles, un couteau chacun, le zen, et on se fait un combat fight in the noize... (tu peux apporter des cds et des livres, un carnet rodhia et des bics...)
http://video.google.fr/videosearch?hl=fr&q=leaving%20las%20vegas&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wv#

Poisson Pêcheur a dit…

http://video.google.fr/videoplay?docid=6714895818469940245&ei=FPGRSejzJZ-i2wL7sfG6Cw&q=leaving+las+vegas&hl=fr

m'étais gourré