Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

jeudi 25 septembre 2008

Plan de « relance » de Bush, article 8

Les décisions du Secrétaire liées à l'autorité de la présente loi ne sont pas contestables et demeurent à la discrétion de l'organisme. Elles sont soustraites à l'examen de tout tribunal ou organisme gouvenemental.

Decisions by the Secretary pursuant to the authority of this Act are non-reviewable and committed to agency discretion, and may not be reviewed by any court of law or any administrative agency.

12 commentaires:

Shilum Mangore a dit…

ca ressemble à un hold up.
file le blé sinon l'économie va "crasher"
mais si ca marche pas c'est pas de notre faute...

et faut faire ça vite, de préference avant les prochaines éléctions, et comme on les blâmes déjà...
(Paulson a accusé les administrations futur d'être responsable de la crise dans son discours devant le sénat)

Mendelien a dit…

Pour ajouter un peu de surréalisme à ces théories du complot "farfelues", un article de Chossudovsky sur le rapatriement d'irak de la première brigade de la troisième infanterie.

The Army Times reports that the 3rd Infantry’s 1st Brigade Combat Team is returning from Iraq to defend the Homeland, as "an on-call federal response force for natural or manmade emergencies and disasters, including terrorist attacks." The BCT unit has been attached to US Army North, the Army's component of US Northern Command (USNORTHCOM).

http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=10341

Daniel a dit…

Plan de sauvetage. L'État s'apprête à allonger une somme colossale de dollars pour restaurer la confiance dans le systéme financier américain. C'est du méga colossal BS de super luxe. Elle est oû la logique du marché qui dit que quand t'es pas assez bon dans la business tu crèves c'est tout...? Pourtant il était d'une évidence abyssale que toute cette bulle entourant l'immobilier et le monde de l'assûrance ne tiendrait pas.

McDoodle a dit…

Ma relation avec le Crachoir me donne encore le tourni. Ce qui est une bonne chose, merci. J'apprends, je ne cesse d'apprendre.

É. a dit…

Grosso modo, désormais l'argent du peuple peut transiter sans laisser de trace directement de son chèque de paie aux poches des Morgan/Rockefeller.

Misko a dit…

On dit que le plan de 700G n'est pas passé hier parce que ça n'aurait pas été très bon avant les érections...mais watch out après par zemple! Kek chose me dit qu'il y aura
une couple de p'tits bas de laine bien dodus, accrochés aux foyers de quelques Banquistocrates, Noël prochain...

Thierry Benquey a dit…

C'est pas gentil de souligner cet article, W voulait juste aider ses copains comme d'habitude... Tu le ferais pas toi ?

Sourire
Au plaisir
Thierry

Accent Grave a dit…

N'avez-vous remarqué que ceux qui prônent l'absence de gouvernement sont les premiers à têter les mamelles du gouvernement? Même chose pour les subventions, les exemptions de taxes, les abris fiscaux...

Le danger ici c'est que le cochon payeur se réveille.

Accent Grave

Daniel a dit…

Le disocur sur la nécessité de l'orthodoxie économique libérale est un leurre à bien des égards. La grosse cerise sur le sundae qui devrait jeter bas les masques sur cette illusion est le faramineux plan de sauvetage voté au congrés pour venir à la rescousse du monde financier. Le déficit budgétaire états-unien est monstrueux, la balance commecrciale affreusement négative, les dépenses de l'état sont d'une lourseur sans précédent dans l'histoire de ce pays avec lequel nous partageons ce continent. Enfin l'appareil de répression intérieur de cet État est lourdement en marche contre une bonne partie de ses propres citoyens: taux record d'incarcération dans les pays industrialisés, politique anti-drogue hypocrite et hautement inefficace et enfin surveillance et fichage des individus et des grou-pes de toute sorte au nom de la lutte contre le terrorisme.

É. a dit…

La politique «anti»-drogue états-unienne est très efficace. Disons que ça dépend du point de vue de l'observateur. J'ai, moi, l'impression que les objectifs véritables sont atteints et dépassés année après année !

Daniel a dit…

Ouais disons que ça dépend du point de vue à partir duquel on regarde la chose. C'est là un vaste sujet sur lequel nous pourrions discuter très longuement. Selon moi ça créve les yeux que le reméde de la prohibition est pire que le mal qu'il prétend traiter. Cette prohibition fait notamment l'affaire des groupes criminels qui en contrôlent le traffic. En plus d'être à maints égards d'une hypocrisie abyssale.

Misko a dit…

Salut é.,
Tu as mentionné:

"...J'ai, moi, l'impression que les objectifs véritables sont atteints et dépassés année après année !..."

Oui, moi aussi. Et surtout depuis qu'ils se sont débarrassés de leur problème "talibanesque". La production est repartie de plus belle.

Mettons qu'elles tombaient bien ces deux tours là!...

Très belle soirée à tous - ou nuit pour toi é., et tous les autres de l'autre côté de l'atlantique.