Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

mardi 16 septembre 2008

« Élection » unipartiste à la Ruandaise

Kagame :
La démocratie, cela ne veut pas dire les troubles. Nous tenons des élections sans trouble


« Jusqu'à présent, tout est très bien organisé [...] C'est très discipliné »
— Un observateur de l'UE… Belge (!)


Le cynisme médiatique n'aura donc absolument aucune limite ? Il ne nous reste plus qu'à voir jusqu'où ça ira. Mais il est à mon sens à peine croyable qu'on en soit rendu là. Qui donc fera cesser la pluie ? comme se demandaient les CCR.

Le reste de cette tartiflette à mourir de honte est ici. Un câlisse de chef d'œuvre.

13 commentaires:

Mendelien a dit…

C'est à peine croyable !!!Il faut se frotter les yeux et se dire que c'est simplement une planche de Tintin au Soviet qui avait pas passer l'étape des corrections.

É. a dit…

Ou que NOUS sommes des Tintins chez les Soviets et que quelqu'un mérite une correction.

Mendelien a dit…

Bin malgré tout, y'en a une de méchante "correction" qui s'passe et cette fois, même les journalistes sont obligé de constater certains effets observables dans la réalité...Du genre la pire dépression de l'histoire du capitalisme depuis les années trente...

Mais ça n'empêchera pas Kagame de dormir sur ces deux oreilles.

É. a dit…

Toutes les récessions depuis l'arrivée de la Federal Reserve sont des opérations de cannibalisme bancaire au cours desquelles les plus gros poissons mangent les plus petits. Allez voir qui a racheté les deux banques renflouées par la Fed. Qui sera étonné d'apprendre que c'est Morgan Chase, bénéficiaire de la Fed, dont les fonds d'emprunt sont pigés au trésor public, mais dont les profits se voient réinjectés dans les grands moteurs économiques que sont les derrières huileux des héritiers Morgan, Dupont, Rockefeller…

louisp a dit…

"Qui donc fera cesser la pluie ? comme se demandaient les CCR."

D'accord...mais on fait quoi?
On débarque avec l'armée?
On supporte monétairement les mouvements d'opposition?

Toi qui aime bien qu'on se rappel l'histoire...tu sais autant que moi que les vrais "changements" viennent de l'intérieur.
Pour l'instant, le cas du Rwanda n'est pas encore le Soudan...et on ne fait rien.

Il y a t-il une façon..nons impérialiste et non-paternaliste de réagir au problème du Rwanda?

É. a dit…

La crise Ruandaise est une crise impérialiste. Dites-moi pas qu'y va falloir que je fasse une des tristement célèbres mises à jour ? Le Ruanda pour les nuls ? J'ai pas le temps, je pars demain sur un nowhere. Bientôt peut-être.

louisp a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
louisp a dit…

Je me suis mal exprimé.
D'accord que la situation Rwandaise a une dimension impérialiste/colonialiste.

Mais, là on fait quoi? (du moins selon vous)
Quel est votre solution?

Je suis curieux de voir qu'elle serait la solution pour déloger un chef d'état(aussi crapuleux qu'il soit) dans une situation comme celle du Rwanda.

Même si les médias soient excessivement critique à l'endroit de Kagame et découvre tout les liens avec les "puissants" de ce monde...et alors?

É. a dit…

Si le boss de Bush, McCain, Obama, Sarkozy, Harper, Ignatief, est le boss de Kagame et Kabila et que ce boss et ses chums de golf possèdent American Press, l'AFP et… LaPresse ?

Que faire ?

Partir en bécyk, mon cher. Je me tue à le faire. Et aussi, je suppose, lire et écrire. Comme le feraient les derniers humains.

Mendelien a dit…

À moins que je ne me soit trompé, même si le crachoir est démocratique, les questions devraient se poser à un autre niveau, Louis.

On peut ne pas partager les mêmes point de vue sur le "conspirationisme" mais on va quand même pas descendre en dessous de Chomsky svp.

Alors, on fait quoi ? On commence par demander aux médias de réviser les textes qu'ils nous balancent comme de la merde.

Et on demande à tous de reconnaître que Kagame et le pion des USA en afrique centrale pour déstabiliser le Congo. Tout comme on exige que les propagandistes du Devoir et de la Presse de rétablir les faits quant à supposé agression russe en Géorgie.

Rien ne peut changer si l'élite fait dans le négationnisme du présent. C'est peut-être utopique, mais c'est le seul combat que je trouve à ma portée puisque je constate que les plus bornés des négationistes sont souvent du monde avec des maîtrise et des docs.

É. a dit…

Comme ces pathétiques hurluberlus de « sceptiques ». Plus avaleurs de couleuvres qu'eux, y a pas. La méthode scientifique, quand elle les croise dans un bar, elle met sa crotte de nez dans leur drink.

Mais je suis en désaccord profond avec Mendelien, et depuis longtemps, sur cette question. Le média, c'est le gardien de but de leur équipe. Payé par eux, sous contrat avec eux, faisant son possible pour eux. Quand bien même tu réussirais à obtenir de haute lutte un petit entrefilet reconnaissant que la Terre est ronde ou que le beurre est gras, tu parviendrais juste à leur donner des arguments pour convaincre la cousine Nathalie de l'objectivité de la Presse, un truc qui a été signalé la dernière fois par Groakk-le-Chauve, éclaireur de la septième tribu à avoir traversé le détroit de Bering.

Mendelien a dit…

Alors, je recommence. et je remplace la phrase "on commence par demander aux médias" (puisque je suis d'accord sur le fond É.par "on commence par faire admettre aux gens autour de nous que"...

Mais juste ça, c'est un combat de tous les instants.

É. a dit…

Une souffrance terrible. Naaah. Partir à vélo sans savoir où on va. Dormir n'importe où. Yah.