Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

jeudi 11 septembre 2008

Cinq Événements à effacer de l'histoire

Dans le cadre de la lutte aux conspirationnistes, le Département Mondial de la Nouvelle Histoire vous présente une liste de pages à arracher de vos livres d'histoire sans plus tarder, de façon à éviter que vos enfants ou votre cousine Nathalie ne tombent dessus et joignent les rangs des infidèles. Il n'y a jamais de secrets. Il n'y a jamais de complots. L'histoire est finie, disent les néocons. Pas à peu près.


LA GUERRE DE TROIE
Les envahisseurs ne se sont pas cachés dans un cheval de bois. Il ont combattu à la loyale pendant 70 minutes, comme dans tous les bons films. Après, la belle fille a embrassé le beau monsieur, le vilain s'est tué lui-même par maladresse, et tout le monde est parti s'acheter des surgelés.

L'ASSASSINAT DE JULES CÉSAR
Brutus a agi seul. Il était jaloux. Tous les gens présents ont tenté d'intervenir pour éviter que le sang soit versé, mais ils étaient trop fatigués et en plus, trop loin, et euh… La plupart étaient chargés de provisions car ils revenaient du centre commercial avec des surgelés. Personne n'a ensuite profité de l'événement pour accroître son pouvoir ou infléchir les politiques de l'État à son avantage. D'ailleurs, ça n'est simplement jamais arrivé dans toute l'histoire de l'humanité. Les États sont tous autant qu'ils sont honnêtes de nature et dirigés par de bonnes poires qui tentent de façon transparente de faire de la terre un jardin de roses.

MILLE CINQ CENT ANS DE MONARCHIE EN EUROPE
Non. Simplement, non. Des centaines de milliers de petits complots, de guerres, d'espions, de secrets, de révolutions de palais, de coups d'état ? DE CONSPIRATIONS ? C'est un peu gros à avaler. Il y a toujours eu la démocratie, et personne n'a jamais rien caché à qui que ce soit en ce bas monde. Est-clair une bonne fois pour toute ? Oubliez tout. Prenez une pulule.

LA RÉVOLUTION FRANÇAISE
Elle n'a tout bonnement pas eu lieu. Ok ? Ou alors, oui, peut-être, mais bon… au grand jour, alors. Rien de secret, surtout.

LE DÉLIT D'INITIÉ INCROYABLE DE NATHAN MAYER ROTHSCHILD
Quoi ? Qui ? Il aurait fait croire à toute la bourse de Londres que Wellington avait perdu face à Napoléon, pour ensuite racheter la moitié des actions du marché pour des cacahuètes ? Impossible. Il aurait gagné des milliards de livres sterling en un jour ? Impensable. La bourse est un endroit sain où personne ne tente jamais de dominer l'autre par des moyens détournés ou immoraux.

LA TENTATIVE D'ASSASSINAT D'HITLER
Uuh ? Uhhmmm…

LES BOMBARDEMENTS NUCLÉAIRES D'HIROSHIMA ET NAGASAKI
Désormais, on parle plutôt de changement de régime. Et puis, apparemment, rien du projet Little Boy n'a été secret. Depuis toujours, les armes nouvelles s'élaborent au grand jour. La moindre idée de secret et de complotage est répugnante pour les hommes et femmes modernes et démocratiques que nous sommes devenus. Et que nous avons toujours été.

LE COUP D'ÉTAT CHILIEN DU 11 SEPTEMBRE 1973
Il a été décidé au parlement, de façon démocratique, que le parlement serait bombardé avec l'accord des États-Unis d'Amérique, la plus meilleure et ancienne et traditionnelle démocratie du monde. Le président Salvatore Allende s'est ensuite blessé mortellement en jouant au tennis, de plusieurs balles dans le dos, mais sans la moindre anicroche au plan de la justice et de la joie dans les cœurs de tout le monde. Ensuite, les méchants conspirationnistes et complotateurs se sont réunis dans des stades de foot et des gens rationnels leur ont parlé doucement de la problématique des surgelés.



——————
Quoi ? Il y a six événements ? Pas cinq ? Prouvez-le, conspirationneux ! N'importe quoi !

25 commentaires:

Daphné a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
louisp a dit…

Distinguons entre complots réels...et les niaiseries sur le 11 septembre. Le gouvernement américain n'a jamais eu besoin de tuer ses citoyens pour verser le sang à l'extérieur de ses frontières. Surtout pour acquérir des ressources qui ne lui appartient pas. Mais bon...Bush..et les lézards se sont rencontrés dans un sous-sol pour penser à la façon la plus stupide et compliquée pour se donner un prétexte d'envahir un pays... Surtout incluant des milliers de personnes qui n'auraient AUCUN intérêt financier ou même patriotique à prendre part au complot. Et tout ça dans le pays qui met sur un pied d'estal l'individualité.

É. a dit…

Louis, pardonne mon impatience, mais explique-moi le bâtiment numéro 7 ou tais-toi.

Tu as maintenant eu un an et demi pour lire Tarpley. T'es rendu à quelle page ?

Daniel a dit…

Même sans les théories conspirationnistes, l'essenteil est déjà sous nos yeux, pour qui se donne la peine de réfléchir et d'essayer de comprendre.

Gomeux a dit…

J'abhorre tellement ce barbu machiavélique qui a tout contrôlé depuis sa grotte.
Lui ou ses 12 apôtres habitant Boston?
M'enfin.
La simple pensée du niveau de sophistication de leur haine de notre beau projet démocratique me glace le sang. Comment puis-je continuer à vivre normalement?

"The order still stand."

É. a dit…

L'Ogre a faim de chair et d'huile.

Mendelien a dit…

Conspirationistes de tous les pays, fermez vos gueules !! C'est les sceptiques du Québec qui parlent à Franco Nuevo (leur moto: le doute faute de preuve).

À cette même émission, François Brousseau nous affirme sans rire qu'après de nombreuses années de recherches, il en est venu à la conclusion qu'Oswald était seul pour tuer Kennedy, malgré le fait qu'il est établit scientifiquement hors de tout doute que c'est physiquement impossible.

J'ai entendu parmi les arguments anti-conspirationistes que les moteurs de Boeing avaient été retrouvés dans le Pentagone alors que la version officielle affirme qu'ils se sont évaporés.

Ce sont les mêmes mange-marde qui pleurnichent parce que les conservateurs leur coupent les vivres dans la "culture". Laissez-nous faire nos arrts-z-artistiques (comme dirait Falardeau) en paix. On crée des jobs nous aussi.

J'aimerais avoir de la compassion mais je suis obligé de constater que je n'en ai pas.

É. a dit…

Il en faudra, de la compassion, comme mécanisme de survie pour ce qui s'en vient. Harper sera bientôt majoritaire. Si ce n'est lui, ça sera lui pareil, c'est-à-dire ses maîtres, dont Ignatief est un serviteur avoué. Je ne sais pas si je reverrai un jour ma terre natale. Rien n'est joué, mais l'heure est grave en tabarnak. Ce qui se prépare n'a rien à voir avec ce que la Terre a connu jusqu'ici. C'est à un moyen-âge high-tech que nous sommes conviés… de force.

Daniel a dit…

Éric
Tu fais bien ce que tu veux, mais reviens au Québec un de ces jours bientôt. Je me dis que si il n'y a pas d'espoir au Québec, il n'y en a nul part sur cette planéte.

louisp a dit…

Il va falloir que tu élabores ton idée de ce qu'est un Moyen-Âge Hi-tech. Je suis curieux. Tu penses à un retour au système féodal?(remarque qu'il me semble que tu assumes que nous déjà dans cette situation)...du retour du religieux? Il me semble un peu contradictoire d'associer moyen-âge et technologie dans la même idée.

Ce serait un excellent post pour débattre :-)

Mieux que les conspirations Larouchiennes.

Mendelien a dit…

La candidate républicaine, Sarah Palin, membre à la fois de la National Riffle Association et de la New Apostolic Reformation, or as Joel's Army est pourtant un bon exemple de personnage qui façonne le Moyen-Âge techno.

Quand aux conspirations, tous questionnement sur le 11 septembre doit être considéré comme du Larouchisme ?

É. a dit…

EH ! Parlez-pas contre Larouche icitte, asti. Un des plus magnifiques talents de l'histoire de la ligue. 50 buts pour trois équipes différentes, beau mec à la clé, pis 12 saisons d'affilées de 100 comas de gin. Go Pierre !

Daniel a dit…

Et en plus lors de l'année de ses 50 buts à Montréal, la moitié du temps il jouait sur le banc...

Mendelien a dit…

C'est vrai qu'il avait fière allure sur les cartes de hockey le beau Pierre. Mais désolé de te corriger É, 2 saisons de 50 buts, une de 48.

É. a dit…

C'est plus noble. 48, c'est un joli nombre. Comme deux caisses de bière.

McDoodle a dit…

J'serais pas mal débinée mais des histoires de même j'en lirais 500 ! Avec des rires en canne !

Gomeux a dit…

Débinée?
Rire en can?
On parle de quoi là?

McDoodle a dit…

Je parle de la façon dont il a décrit les six événements.
La canne, c'est ma tête. C'est triste à lire mais sont drôlement décrite. Pour ça que j'imaginais les rires à la fin de chaque histoire.

Ok bye. Je change de building.

Gomeux a dit…

J'avais compris doodli, j'essayais, maladroitement, de faire de l'humour de can de bines.

É. a dit…

Marquons cette date aux calendriers. Première fois de l'Histoire que la Doodle rate un calembour ! Pis un gros gras comme elle les aime, en plus ! Ah, ah, ah ! La bouésson, on va dire ! Et pas le gâtisme !

McDoodle a dit…

Chu finie.

É. a dit…

Arrête de boire ! Ou commence ! Ou bois plus d'eau avec ton boire.

Je hais les cookies a dit…

Oui luttons contre ces malades mentaux conspirationistes ! par exemple prenons Néron :
Depuis 2000 ans les historiens (tous des malades mentaux ! ou alors peut-être des racistes anti-romains ?) nous racontent plein de conspiration autour de lui.

Et d'abord celle de sa mère Agrippine pour mettre son fils sur le "trône" (ce n'était pas officiellement un trône puisque ce n'était pas officiellement une monarchie et que Rome était touujours officiellement une "République" ! ), avec en particulier l'empoisonnement de son mari l'empereur Claude.
Par la suite il y eu la conspiration de Néron contre sa mère trop envahissante aboutissant à son assasinat après plusieurs tentatives.
Puis une vaste conspiration voulut renverser Néron et donner l'empire à Calpurnius Pison, elle échoua et plein de gens furent exécutés.
Enfin, deux ans plus tard une autre conspiration mis au pouvoir le vieux Galba, et Néron s'enfuit, se cacha dans une ferme abandonnée et fini par s'égorger lui-même.

Mais tout ça , bien entendu est totalement faux !

C'est évident ! Puisque le dogme actuel nous affirme QUE DES CONSPIRATIONS CA N'EXISTE PAS ! que seuls des fous paranoïaques, des racistes, des communistes islamo-terroristes, pédophiles, fumeurs, antisémites, délabrés du cerveau, homosexuels (ou plutôt des homophobes, les normes ont changé !) sont capables - fait plus qu'étrange et incompréhensible sur lequel se penchent tous les journalistes, les rédacteurs auto-proclamés de la Wikipédia, et l'ensemble des maîtres à penser - remarquez si tant de gens émettent des doutes c'est peut-être le fait d'une conspiration ? une conspiration conspirationniste, non ?) - de se chauffer le cerveau et de tromper l'opinion avec des,
forcèment fausses,
"théories du complot" , phénomène irrationnel et sectaire, explicable seulement par la psychanalyse.

Par conséquent comme, nous le découvrons seulement maintenant, il n'y a JAMAIS eu LA MOINDRE conspiration dans l'histoire, il va falloir procéder à la révision de tous les livres d'histoire actuels.
Les Historiens Romains, que ce soit Tacite, Dion Cassius ou Suétone, qui en ont parlé étaient des antisémites, qui s'étaient secrètement donné le mot pour transformer Agrippine en bouc émissaire et dont les pensées répondaient à un besoin de « réenchantement du monde », et participaient d'une reconfiguration des croyances et d'une sublimation du religieux sous une forme sécularisée. Quatre grands principes totalement irrationnels structuraient leur pensée, qu'ils ont réussi pendant 2000 ans à faire passer comme historique : Rien n'arrive par accident ; Tout ce qui arrive est le résultat d'intentions ou de volontés cachées.

à suivre

je hais de plus en plus les cookies a dit…

suite:

Ainsi bien entendu non seulement Claude est mort de mort naturelle et c'est par pure bonté d'âme que le pauvre Néron a accepté la lourde charge de l'empire à la place de celui qui aurait du en être l'héritier : Britannicus, mais la "Conspiration de Pison" n'a jamais existé que dans l'imagination de paranoïaque malade du vilain Néron, qui membre d'une secte apocalyptique semblable à celle du Temple Solaire, s'est amusé à faire juger et exécuter des gens pris au hasard.
Quand à son remplacement par Galba, il est, bien évidemment le fruit uniquement du hasard et de la fatalité.
Seuls des malades mentaux ou des antisémites pourraient imaginer que voyant que plein de gens en avaient marre de Néron et étaient prêts à soutenir un autre empereur, Nymphidius, son propre Préfet du Prétoire "aurait" promis un riche donativum à sa garde prétorienne pour qu'elle change de camp. Galba bien entendu ne visait pas du tout le pouvoir, qui vise le pouvoir ?! personne ! tout le monde sait ça.
Simplement Néron, qui comme chacun sait était un fou, s'est imaginé qu'il y avait une conspiration contre lui, il a eu des hallucinations et s'est seulement mis à croire que sa garde prétorienne s'était mise du côté de ce pauvre Galba, qui n'était même pas au courant, et c'est poussé par un délire psychotique qu'il s'est enfui.
Ses hallucinations auditives l'ont même faire croire entendre des gens armés qui essayaient de défoncer la porte de la métayrie, et son corp affaibli par la chaleur causé par ses accès au cerveau, s'est effondré tout seul et est tombé malencontreusement - c'est la fatalité, pleurons! - en plein sur son poignard q'u'il avait justement, mais sans aucun rapport, sorti et il s'et tranché la gorge non pas volontairement mais par un pur hasard.
Et ce n'est seulement que voyant le drame qui frappait le pays et l'anarchie qui aurait peut-être menacé la république sans empereur que Galba s'est dévoué.
voilà

É. a dit…

Eh ben m'sieur Cookie, vous faites ma grasse matinée. Pour moi, tant qu'il restera des complots dans l'histoire, je crois que nous ne pourrons pas vivre tranquillement notre vrai véritable bonheur paradisiaque démocrastsique.