Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

lundi 18 août 2008

Les Grands boulevards

Dans ces heures sinistres où le cynisme des autorités atteint de nouveaux paroxysmes, Le Crachoir donne son appui sans réserve au peuple de Montréal-Nord. Je pense à vous souvent. Je sais d'où je viens et je me souviens.

Montréal-Nord Republik

3 commentaires:

Daniel a dit…

Justement Éric je brûle d'envie d'avopir ta version des faits sur ce qui s'est passé à cet endroit, bien entendu pas l'incident lui-même mais plutôt sa mise en contexte sociale et politique. Je me souviens que tu viens de Montréal-Nord.

rwatuny a dit…

Le plus difficile dans tout ça c'est d'avoir tous ces bien-pensants qui n'ont que ces mots à la bouche : «C'est la faute aux gangs de rue», discours au racisme à peine voilé.

C'est plus facile de démoniser que d'essayer de comprendre.

pdqha !

É. a dit…

Je crois que vous subissez (et encore plus les quartiers défavorisés et ethniques comme M-N) la pression de trois paliers de gouvernement, un municipal de droite, un provincial néo-libéral, et un fédéral fasciste.

Depuis plusieurs mois, la question raciale et ethnique est montée en meringue par tous les médias réunis avec l'idée judicieuse d'en faire un sujet brûlant. Ça agace les uns et les autres de part et d'autre de la ligne de légitimité et il est tout à fait prévu et entendu que ça se mette à péter.

Que ça ait pris autant de temps n'est qu'une preuve de plus de bonhomie naturelle des peuples. Que ça commence à Montréal-Nord n'est que naturel. C'est pas à Westmount que les manifs sont contrôlées par des tirs à la tête des participants.

C'est tout couru. Ces gens suivent à la lettre un plan dessiné par leurs prédécesseurs et repris ad nauseam depuis le génocide arménien. Tant que ça marche, ils vont continuer.

Eh.