Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

jeudi 14 août 2008

Berthold Brecht

Qu'est donc le crime de cambrioler une banque en comparaison avec celui d'en fonder une ?

10 commentaires:

noisettesociale a dit…

J'adore! :D

rwatuny a dit…

Ou de la nourrir ?

ribehb !

louisp a dit…

Bref, une belle preuve que le ridicule ne tue pas.

É. a dit…

Bienvenue dans le Crachoir, Noisette.

Rwa, j'ai longuement réfléchi, et je crois que nous sommes responsables de tous nos actes, même ceux commis sous la contrainte. Mais je n'irais pas jusqu'à dire que ce sont des crimes. Surtout que sa propre survie est inscrite dans la chair de tout être comme la toute première nécessité.

Louisp : tu viens de tirer en touche, grave. Mais je t'aime quand même. Je te recommande donc de lire deux choses : Crimes of the Federal Reserve de Eustace Mullins et, euh, n'importe quelle pièce de Brecht, mais mettons Le Cercle de craie caucasien.

AL a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
AL a dit…

Cette citation sert d'exergue au livre le plus violent que j'ai lu cette année, Argent brûlé de l'Argentin Ricardo Piglia, qui raconte le braquage, au milieu des années 60, de la banque de Province de Buenos Aires par quelques jeunes toxicos nihilistes.

S'en suit la fuite des voleurs et leur poursuite par la police argentine et uruguayienne, dont la brutalité accote et dépasse celle des braqueurs. La finale est sublime. C'est une reconstitution et une fictionalisation d'évènements réels.

Bref, j'imagine que ça pourrait t'intéresser.

É. a dit…

Miam ! Du fric, du tango, des voyages, du sang ! Poste-le moi ! :0)

AL a dit…

En plus : de l'héroïne, de la schizophrénie, des péronistes, des taupes, des victimes civiles, des putes et de l'homoérotisme ! Caramba !

Je te l'enverrais si je le possédais. J'ai du l'emprunter à la BN.

Aux éditions Christian Bourgeois.

É. a dit…

Je serai patient.
;0)

AL a dit…

Ça vaudra le coup...