Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

dimanche 9 mars 2008

Époque formidable



Que voulez-vous, c'est la mode !

11 commentaires:

gaétan a dit…

De ke sé ? Faire croire à nos tinamis qu'on va les noyer s'ils nous disent où se cache Ben?
Tiens ça fait longtemps qu'il n'a pas sorti de video celui-là.
C'est peut-être lui le suspect à vélo qui à lancé un coquetel russe sur le mur du centre de recrutement de l'armée à N-Y et qui a fui au canada.

& a dit…

Comme il avait rajeuni de vingt ans lors de la parution de son dernier clip, on est en droit de soupçonner que Bin Laden est devenu un foetus. La rumeur est qu'il habite la pelotte de Brittney Spears ! En voilà, une caverne d'Ali Gaga !

McDoodle a dit…

Sans vouloir enlever l'importance de cette nouvelle, je change quand même de track, j'ai été plutôt attirée par la découverte horrible à l'orphelinat de Jersey.

« ... l'histoire du Haut-de-la-Garenne ne sorte pas au grand jour. »

C'est plutôt l'histoire du Haut-de-la-Grenne qu'ils ne sortaient pas au grand jour, gang de crisse de dénaturés ! Pis l'Autorité, comment pouvait-elle dormir la nuit quand la peau brûlait, juste à côté !? Comment faisait-elle pour embrasser ses enfants !

Je pense à tous les autres dont les adultes n'ont pas voulus et qui subissent le même sort. Ou aux autres dont les parents regardent... que sais-je encore !

J'suis pas une prieuse, loin de là. Je ne réciterai rien mais, pour la première fois de ma vie, j'ai allumé un petit lampion dans une lanterne qui veillera toute la nuit sur les petites âmes. Aussi, je mettrai le petit sac qui contient tous les noms de mes amis chers, sous mon oreiller.

Je fais ça des fois quand ça va pas pour un(e) ami(e) qui demande de l'aide à l'univers en silence. Faut pogner ça au vol, quand ça passe.

Évidemment, mon appart pognerait en feu si je devais allumer un lampion-phare pour toutes les causes.

Vu qu'on commence tous par être des enfants...

Gomeux a dit…

On commence tous par être des enfants, puis, la télévision s'arrange pour que tu gardes le quotient d'un enfant de 5 ans.
Et encore, un enfant de cinq ans dis pas des conneries comme «C'est évidemment mauvais pour l'île, cette histoire, explique un chauffeur de taxi. C'est mauvais pour le tourisme, mais aussi pour la réputation de l'île pour le business, pour la finance.»
Comme s'il était pas au courant de ce qui se passait là. Un chauffeur de taxi...

Bien sûr.

Le lien entre les orphelinats et les camps de concentrations comme Guantanamo est assez épeurant aussi...

Dood, je me porte volontaire pour m'assurer que ton appart pogne pas en feu. On trouvera une sorte de lampion au LED, genre.


--
J'ai l'impression que c'est passé un peu inaperçu alors je me permet de remettre le lien ici, C'est Rwatuny qui mettait ça sur son carnet d'élucubrations.

Les révélations d'un psychiatre qui travaille pour l'armée des Ztats-Zunis. Il nous parle d'un garde qui raconte qu'il a du «détacher un détenu » qui tentait de se pendre après s’être arraché avec les dents une artère du bras.

Tsé, scusez, mais... Calisse.

Que j'en vois un essayer de faire de la promotion avec ça après...

Gomeux a dit…

Je me permetS, Que j'en voiE un. Quand est-ce qu'on va pouvoir se corriger après avoir poster un commentaire...

& a dit…

Glp et re-glp.

Tchéckez-ben ça, c'est qu'une question de temps avant qu'y déterrent les cobayes orphelins des années 50 à l'Université McGill. Une affaire plutôt bonne pour la bizness, à l'époque.

McDoodle a dit…

Oui, nous aussi, nos pauvres enfants Dupes.

Biz, je ne vois plus les restes des dinosaures au musée d'histoire naturelle de Redpath de la même façon... Bon, j'en mets là... c'était pour l'image.

"Alfred McCoy, historien à l'Université du Wisconsin qui vient d'écrire un livre là-dessus, voit un lien direct entre MKULTRA et la torture pratiquée dans l'actuelle «guerre à la terreur». «Les techniques perfectionnées à McGill sont appliquées à Abou Ghraib, à Guantanamo et dans les prisons secrètes de la CIA», a-t-il dit à democracynow.org."

Beau travail. Une bonne tape dans l'dos ?

& a dit…

J'écrirai un jour là-dessus, mais au cours de mon enfance, une personne proche de moi qui travaillait dans le milieu psychiatrique a côtoyé un médecin d'origine allemande, d'un certain âge, que tous appelaient Uncle Joseph.

Comme cette même personne a par la suite partagé sa vie avec une série de conjoints néo-nazis et racistes, et qu'un de ses enfants est devenu un fasciste actif et fier de l'être, je me suis mis à faire des liens. Bon. Ce qui compte, c'est que tout le monde s'aime et se respecte, hein ?!

McDoodle a dit…

Aller au bureau, avec ça sur le coeur, ce n'est rien à comparer. Je sais que je vais avoir les yeux rouges aujourd'hui. Je sais qu'on remarquera mon "attitude dépressive" même si je rigole quasi toute la journée avec mes collègues.

Ça m'est déjà arrivée (autre bureau) d'être mise à l'écart, pendant trois ou quatre mois, complètement à l'autre bout du bout de l'étage, loin de tous. À un 5 à 7, une fille me demande : So, Doodle, how's your nerveous breakdown? Là, j'ai compris.

Puis-je m'en faire pour les autres au bureau ?
Non.

Mon boss, à l'époque du 11 sept., m'a dit que j'étais trop sensible quand j'suis partie du bureau pour aller rejoindre & chez-eux. C'était mon seul endroit safe.

Les étiquettes sont si faciles à poser sur qq'un qui marche un peu croche.

Voilà, je doit être au bureau dans 8 min. J'suis encore chez-moi... on va me regarder de travers. Crisse, j'm'en va pelleter des nuages !

& a dit…

Bonne journée pareil, uhm ?! De tout cœur avec toué, Doodle. :0)

Mendelien a dit…

Salut La gagne

J'avais manqué ce débat. Peut-être que c'était mieux comme ça, pour moi cette semaine Je demande comme ça, si vous vous faites des disciplines du genre jamais après 9h pm ? Parceque je vous avoue que ça devient de plus en plus dur de dormir convenablement.Plus on gratte, et plus on constate l'écart avec nos congénères, blancs, éduqués, salariés.

Mais je vous recommandes un exercices pour vous sentir relié au monde. À chaque fois que vous parler à un tenancier de dépanneur, en particulier si c'est un arabe, un latino ou un est-européen, demandez-lui carrément ce qu'il pense du 11 septembre. Je dirais à date, que mon expérience (encore un petit échantillonage, mais quand même) elle tourne autour de 100 % de réponses qui vont dans le sens des "conspirationistes".On pourra me retorquer que ça ne prouve rien.C'est rigoureusement exact. Mais en tout cas, j'aimerais bien qu'un sociologue m'explique ce phénomène.

Ce que je ne comprends pas, c'est comment l'idéologie peut-elle rendre les visions du monde aussi hermétiquement opposées, sur un même territoire ?