Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

samedi 16 février 2008

Grand-Croix de la Légion d'Honneur pour Paul Desmarais



Si, si, si. Po-paul l'a reçue hier. Chouette, non ? David Rockefeller avait eu la sienne en 2000. Faudrait pas s'étonner de les voir un jour en enterrer une de façon posthume dans le trou de bouette où pourrit le rectum de Pol Pot.




15 commentaires:

Gomeux a dit…

Mais c'est un beau trio ça!
Ils ne se gènent même plus pour se montrer ensemble!

On leur en fera des belles croix, ils pourront y sécher aussi longtemps qu'ils voudront.


Pol Pot, soyons sérieux. Il était pas exactement subtil et surtout pas de la bonne couleur.
Rockefeller, Desmarais, ça travaille dans l'ombre ces gens là!
C'est eux qui tiennent le projecteur!

Accent Grave a dit…

Mais qu'est-ce que cette affaire? Je ne me suis pas arrêté à lire quoi que ce soit là-dessus mais c'est n'importe quoi!

L'auto-congratulation est toujours la preuve absolue et publique de la plus grande des imbécilités!

Vous vous souvenez de l'autre idiot, Black, celui qui est en prison. IL avait renié sa citoyenneté canadienne pour devenir Lord.

La richesse rend peut-être stupide après tout. Dommage pour ces gens qui confondent pouvoir et intelligence.

Accent Grave

& a dit…

Black est libre et passe du bon temps bien relaxe dans sa villa en Floride.

Anonyme a dit…

Ne nous font-ils pas là, la démonstration que le projet Rabaska, c'est dans la poche ?

Morgane Le Fay a dit…

Salut Poking-buddy,

Il y a un truc que je comprends pas c'est qu'est-ce que Charest va faire là bas? Oui, je sais, ca fait longtemps que je suis partie de la grande cabane au Canada mais je comprends pas le rapport entre Charest à Paris et la légion d'honneur à ce "financier" pour le moins douteux???

Je pense que je me suis levée du mauvais pied, c'est possible ca.... c'est pour ca que je comprends plus rien.

Bref....

Anonyme a dit…

Sagard vous connaissez ? C'est un village tellement petit situé entre Charlevoix et le Bas-Saguenay que même à bicyclette on a du mal à s'apercevoir qu'on le traverse. C'est là que Desmarais y a son domaine. Pour la population locale c'est une sorte de demi dieu presque descendu du ciel. Il a payé la souffleuse du village et auusi l'église flambant neuve. L'éroport de St-Iréné dans Chgarlevoix a été agrandi et modernisé pour être en mesure de recevoir les jets privés de l'illustre clientèle qui fréquente les lieux. De là des chauffeurs les amènent au domaine des Desmarais à Sagard. Il est pour moi toujours étonnant de voir les nouveux extrêmement riches d'aujourd'hui essayer de se conduire comme les aristocrates d'autrefois.
Tout ce qui compte dans le monde politique québécois fréquente ce lieu: ce qui inclut Lucien Bouchard, Jean Charest et compagnie. En plus de Sarkozy et de la famille Bush. Retour d'ascenseurs pour ceux qui brassent de grosses affaires derrière des portes closes.
Daniel

Morgane Le Fay a dit…

Haaa... je comprends mieux qui est ce "môssieu" maintenant. Je savais même pas qu'il était canayen et pote de Sarko. Je vous jure qu'il y a des claques qui se perdent...

Gomeux a dit…

Pour Rabaska, c'est loin d'être dans la poche, étonnamment.

Si je peux me permettre une plogue poche, j'en parle ici.

tony tremblay a dit…

drôle de coïncidence, mais drôle quand même: ne trouves-tu pas que David Rockefeller et Paul Desmarais se ressemblent?

& a dit…

Salut tout le monde, de retour de Paname, je reprends le collier. Bonjour Gom, Dan, Grave, Morgane, Tony !

Ils se ressemblent en crisse. P-ê partagent-ils le même coiffeur ? ;0)

Pratique, en tout cas, les cravates. Juste au cas.

Franswa P. a dit…

Miam miam miam. Ca fond dans la bouche même si ça fleure bon la mârde (ça s'écrit bien comme ça, non ?)

& a dit…

Tu peux l'écrire comme ça ou sans accent grave. Ce sont différents accents régionaux. À Montréal-Nord, y a effectivement un "ââ". :0)

Anonyme a dit…

Et plus sérieusement, il y a des éclaircissements à faire sur le genre d'affaire que brasse Power Corporation en Europe et de là dans certaines parties du monde. Je n'ai jamais su dans le détail de quoi est fait le conglomérat d'entreprises à faire de l'argent que coiffe Power Corporation, cette grande machine à faire de l'argent. Quelques pistes: Power Corporation via sa participation dans la société pétrolière ELF et son association avec la banque BNP-Paribas a profité de l'embargo sur le pétrole irakien pour se remplir les poches. C'est pourquoi le journal La Presse aurait finalement pris position contre l'invasion américaine de l'Irak. Hypothèses que tout ça. Autre hypothèse: alors que le journal La Presse nous annonce presque triomphalement la fin du modèle de gratuité du systéme de santé public québécois, est-ce que Power compte en profiter via son implication importante dans le monde de l'assûrance ?
Hypothèses à débattre...
Daniel

Accent Grave a dit…

C'est en suivant l'argent que tout s'explique. En étudiant les actions des quelques très riches de ce monde on peut expliquer les grands événements toujours attribués à quelque événement mineur.

Il ne manquait que les Rothschild. Ce que je ne m'explique pas ce sont ces « titres honorifiques » que ces gens s'orctroient entre eux, publiquement. Une question d'ego? C'est pourtant contraire à l'image discrète que ces puissants préfèrent habituellement.

Accent Grave

& a dit…

En suivant l'argent, une bonne part s'explique. Mais pas tout. Parce que malheureusement, il semble que les motivations des ultra-puissants et ultra-discrets, dépassent parfois les considérations économiques. Faut les comprendre. Qui contrôle les banques centrales se tire des trilliards à loisir. Ils ont d'autres buts. C'est le menu fretin qui s'agite bassement pour les places de devant. Les mêmes se donnent des médailles.

Le fameux Black, avec ses « milliards », c'est 9 millions, son véritable actif. Petit poisson. Menu fretin. Pazzi. Il est moins riche que le dernier gagnant de la loto. Employés modèles, on fait plaisir à leurs moumans en les décorant comme des sapins. Puis ça fait de la nouvelle !