Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

vendredi 30 novembre 2007

Guy Ernest Debord, 1931 - 1994



Il y a treize ans aujourd'hui, mourait Guy Ernest Debord.

Parmi ses faits d'armes, mentionnons qu'il a occis le cinéma, dont la longue agonie semble achever enfin. Lui et son Internationale Situationniste font partie des principaux initiateurs de la révolte de mai 1968. Auteur de La Société du Spectacle, une oeuvre généralement sous-estimée bien que portée aux nues. Relire Debord aujourd'hui, c'est découvrir sa quasi extra-lucidité sociale, politique et artistique.

Combattu férocement par les cons, craint des ogres. Aimé de bien peu.
Je propose cent ans de silence loquace en son honneur.

4 commentaires:

Mistral a dit…

Panégyrique! Catellier me l'a offert. J'ai obligé Vigneau à le lire. Nous n'en sommes toujours pas remis. Cette perfection...

& a dit…

Mist ! Que paso ?

Ce Catellier… On se retient presque de le frencher, des fois. Y fait quoi ? Il est où ? Je crois que l'adresse que j'ai de lui est désuette.

Vigneau… Kevin, Guillaume ou Gilles ? C'est mon livre de chevet (la totale) je me le suis envoyé ici par la poste, pour l'hiver. Bonheur.

xx
&.

Mistral a dit…

Kevin, of course.

Pour tout dire, Max est pingre: il m'a filé que le premier tome.

Je t'achemine son adresse par courriel illico.

& a dit…

Gracias !