Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

mardi 9 octobre 2007

La Millième mort du Che

C'est aujourd'hui il y a quarante ans que Ernesto Guevara Lynch de la Cerna est torturé puis exécuté sans procès par les troupes impérialistes en Bolivie. Son corps est ensuite attaché au patin d'un hélicoptère et déplacé ainsi.

Ici en France, les désinformateurs sont déchaînés. Je leur pisse au cul. Je leur chie au visage. Je leur propose une rencontre face à face avec moi. J'aurai une brique. Je serai en colère. Ça sera moins rigolo que de mentir au peuple, bien planqué derrière l'arsenal des satellites.

J'ose à peine imaginer toute la merde que la presse et la télé nord-américaine pourra inventer sur le sujet.

Le petit bébé du Mauvais Siècle commence assez tôt à montrer des promesses.
La dignité des êtres humains n'est plus chose du passé. Elle est maintenant effacée même des mémoires.

Les lendemains ? Les lendemains ?
Même l'oubli, sera oublié.

Ne resteront que les variétés et les sports.

Allez, bon siècle à tous,
Moi, j'ai déjà quitté.


É.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ouais et dans le siècle actuel je suis pogné avec un arbitre de hockey cosom profondément atteint par le dur carré de la bêtise, bref une sorte de crapule ordinaire. La France a au moins le mérite de t'éloigner de cette misérable contingence.
Daniel l'anonyme...

Gomeux a dit…

Ces jours ci, on veut nous convaincre que le Che n'était pas très humaniste.
Il aurait lui même abattu des gens sommairement.
L'horreur...
"le mythe déboulloné" que j'ai entendu cent fois aujourd'hui.
Le monde s'en calisse anyway.
Y avait Adamo à Tout le monde en parle en même temps que loft occupation double story 4.

rwatuny a dit…

«Mon Guillaume qui tue des hommes!»
Les Plouffe (1948), Roger LEMELIN.

Je n'aime pas la violence, ayant moi-même été plus souvent du côté receveur que donneur.

Mais ce n'est pas violence que de se défendre contre l'oppresseur.

jdfgh !!
eroykn !!
mais elle fais chier cette foutue interface de mes deux.

Anonyme a dit…

Oui. Le mythe déboulonné ici aussi. Je sais plus qui a sorti un livre pour "rétablir les faits" sur le Che. Et tout l'monde en parle....

C'est l'enfer

J

& a dit…

Le nombre de mensonges factuels évidents est si élevé qu'on a l'impression d'entendre un réacteur d'avion qui prend la parole dans une bibliothèque. Merde, pas moyen de se recueillir tranquille, pour ce mec qui est mort au sommet, c'est-à-dire qu'il a réussi à demeurer un homme.

On lui reproche aujourd'hui d'avoir "perdu" en Afrique et en Bolivie. Demandez leur avis aux Congolais, voir. Demandez son avis à Evo Morales, l'actuel président de la Bolivie.

On lui reproche d'avoir fait condamner au cours de procès des ennemis de la révolution. C'est qu'évidemment, les bonnes gens de l'Otan, eux, respectent la convention de Genève ! Ne serait-ce que dans le cas précis de ce même Che.

Che soignait les blessés des deux camps. On nous l'a rappelé, ça, dans les "reportages".

Che rêvait de justice et de paix pour les Amériques. Est-ce que ses vainqueurs en ont profité pour construire un monde meilleur ? Eux qui ont TOUJOURS la puck, et TOUJOURS le micro, peuvent-ils nous montrer leurs accomplissements ?

Ont-il raconté, dans les médias capitalistes, qu'il y a quelques semaines à peine, les médecins Cubains en mission dans le tiers-monde ont soigné les cataractes de l'assassin du Che ?

Ont-il précisé que ce même assassin avait, en état d'ébriété, flingé Ernesto Guevara d'une rafale de mitraillette ratée, qui a mis des heures à l'achever ?

Ont-ils tenté d'expliquer pourquoi ce vilain dictateur a quitté sa révolution victorieuse et le confort de la vie de super-ministre pour aller se taper des crises d'asthme sans médicaments dans les jungles d'Afrique ?

Ça parait pas un peu étrange, tout ce déferlement contre un homme mort depuis 40 ans ? Tous ces minables. Tous ces péquenots (je pense à ce cancrelat de Desrosiers, entre autres). Toutes ces mauviettes bon ton de la cour du Roi ! Augh ! Stie, man... Je pourrais mordre !

VONT-TU FERMER LEUR YEULES, TABARNAK ?!

Bon.
Je fais mes bagages.
Manana, senor Lynch, me voy.

Oh, me voy.

Bises, câlins, grenades
É.