Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

mardi 30 octobre 2007

Philpot Aplatit Dallaire

Démolissage en règle de cette entreprise de rapt historique.

Un lecteur faisait également remarquer la superbe harmonie que représente le casting de Roy Ford Motors Dupuis dans ce film. Cette formidable époque nous enseigne avec précision comment s'est échafaudée l'histoire. Un heureux mélange de purs mensonges, d'autopromotion, de pub, de relations publiques, et d'ignorance obligatoire.

jeudi 25 octobre 2007

La Chanson du Tampon




Y parait qu'au Pakistan,
Y ont trouvé un truc nouveau
Y font fondre les Innuks
Pour en faire des shish-taouks

Ils ont des porte-avions
Vive la Grande-Bretagne
Ils ont de gros canons
Vive les britons

Parait qu'en Afghanistan
Y ont trouvé un truc nouveau
Y font fondre les placentas
Pour en faire des shawarmas

Ils sont des gros pleins d'fric
Vive les Yankees
Ils donnent de grands coups de trique
Vive l'Amérique

Y parait qu'les fous d'Allah
Y ont trouvé un truc nouveau
Cuire les intellectuels
Pour en faire des falafels

Y zont de gros chéquiers
Vive les élites
Ils sont bien diffusés
Vive les armuriers

Solo

Ils font de gros tampons
Vive la banquaille
On avale comme des cons
Vive les colons

mardi 9 octobre 2007

La Millième mort du Che

C'est aujourd'hui il y a quarante ans que Ernesto Guevara Lynch de la Cerna est torturé puis exécuté sans procès par les troupes impérialistes en Bolivie. Son corps est ensuite attaché au patin d'un hélicoptère et déplacé ainsi.

Ici en France, les désinformateurs sont déchaînés. Je leur pisse au cul. Je leur chie au visage. Je leur propose une rencontre face à face avec moi. J'aurai une brique. Je serai en colère. Ça sera moins rigolo que de mentir au peuple, bien planqué derrière l'arsenal des satellites.

J'ose à peine imaginer toute la merde que la presse et la télé nord-américaine pourra inventer sur le sujet.

Le petit bébé du Mauvais Siècle commence assez tôt à montrer des promesses.
La dignité des êtres humains n'est plus chose du passé. Elle est maintenant effacée même des mémoires.

Les lendemains ? Les lendemains ?
Même l'oubli, sera oublié.

Ne resteront que les variétés et les sports.

Allez, bon siècle à tous,
Moi, j'ai déjà quitté.


É.