Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

mercredi 8 août 2007

GALA du Crachoir™


CRACHOIR WORLD GROUP CARTEL CONSOLIDATED STANDARD UNION CORPORATION INC

C'est avec trémolos, flonflons et pompes pompeuses que le CRACHOIR™ annonce ici les dates de tombées de son super world global concours LE GALA DU CRACHOIR™.

Ça va aller vite, parce qu'après, ça sera la guerre mondiale, et tout, et on aura plus le temps de s'amuser. Vaut mieux foncer tout de suite. Donc :

Candidatures pour les deux jurys :
Date limite : le dimanche 26 août
Élection : le dimanche 26 août

Candidatures pour les lauréats (rates) :
Date limite : le samedi 25 août à minuit moins 5 (23h55)
Élection, débats, soirée de gala, wrap party (à la Guy Laliberté, no shit !), ménage : le dimanche 26 août
Lieu du gala : Stade Olympique de Montréal*

*ou le local communautaire de ma coop ; je saurai bientôt si j'ai le financement de 400 000 $ pour le stade

8 commentaires:

'nique a dit…

faut-il y voir une excuse pour boire? :D

gomeux a dit…

C'est sérieux?
On va pouvoir visiter la Coop?
Parait qu'y se passe des choses là dedans. Genre lubrique.
Comme Laliberté mais en moins con.

Faudrait d'ailleur songé à le nominer, pour sa propagation de monde qui se promène en tutu en chantant dans des langues inventés sous des chapiteaux jaunes et bleus.
Y a toujours ben des asti de limites.

& a dit…

Ça ne sera pas une excuse pour boire, mais certainement encore moins une excuse pour devenir sobre. Surtout pas de faux fuyants au Gala™ du Crachoir. Soyons nous-mêmes, disons les vraies affaires, en toute tolérance, sans gaspiller l'eau, et que roule l'économie !

lilas a dit…

Euhhh... C'est-tu vrai s't'affaire-là?

En passant, j'ai commencé ton avant ptit dernier sans connaissance. Je l'ai trouvé à la biblio nationale, tout neuf, et je trouve ça pas mal bon!

Pis le vélo?

gomeux a dit…

T'as remarqué que j'ai nominé des gens?
Sous la rubrique gala du crachoir.

Franswa P. a dit…

Et merde.
Un océan nous sépare, pour que je puisse écluser avec vous quelques litrons de crachats de raisins dans un bon vieux verre à pied.
La vie est mal faite.
Amicalement, votre agent dormant dans la ville-lumière.

Anonyme a dit…

C'est à quel endroit déjà qu'on peut déposer les candidatures pour les participants et non les jurys au grand Gala du Crachoir ? Parce que j'ai une candidate de choix: Micheline Charest l'ex présidente de Cinar. Les faits à son sujet sont édifiants voir accablants. Avec Cinar elle et son mari monsieur Weinberg étaient dna l'orbite stratosphérique de la réussite socaile et économique. Vous vous souvenez de Caillou et de tous les produits dérivés qui y sont associés: c'est Cinar. Cettte femme a même été élue femme de l,année au Québec il n'y a pas si longtemps. Elle en est venue à siéger sur plusieurs conseils d'administration. Tout le monde la réclamait. Et croyez le ou non elle a même été nommé par Lucien Bouchard comme mebre du Conseil québécois de lutte contre la pauvreté.
Pour faite une histoire courte, tout était au plus beau jusqu'à ce qu'un créateur un dénommé Robinson, un monsieur fort sympathqiue que j'ai rencontré à plusieurs reprises, s'est rendu compte que les le synopsis d'unew série qu'il avait proposé aux dirigeants de Cinar avaient été littérallement copié par ceux-çi sans vergogne aucune. Il s'est alors demandé qui était l'auteur présumé de la série télévisé dont il était le véritable auteur. C'est là que le scandale des prêtes non est apparu. Chez Cinar, les auteurs présumés étaient peu nombreux, ce qui n'avaient aucun sens par rapport au grand nombre d'heures de production télévisuelle requises. Il a aussi découvert que ses auteurs présumément candien étaient pour la plupart en fait d'origine américaine, ce qui permettait à l'entreprise de recevoir des millions en subvention parce que c'était en théorie du contenu canadien. Par la suite est arrivé la "dispariion" d'une somme de près de $100 millions des comptes de l'entreprise dans un paradis fiscal d'une mer du sud. Sans compter leurs ennuis avec l'impôt qu'ils ont grassement et allègrement baisés. Les actions de la compagnie Cinar se sont bien entendu effondrés. Malgré tout le couple Charest-Wrinberg a pu bénéficier d,appuis politiques importants. Francis Fox ancien ministre des communications au cabinet fédéral sous Trudeau, a fait le tour des salles des médias pour les défendre. Aussi depuis des années monsieur Robinson, celui par qui le scandale a été eventré, poursuit Cinar dans une sorte de procès qui pour lui devient en quelque sorte l'oeuvre d'une vie. Ce procès n'en finit plus. C'est David contre Goliath.
On connaît aussi la fin tragique de Micheline Charest morte lors d'une chirurgie esthétique de grande ampleur. Elle est morte en quelque sorte par vanité.
Daniel l'anonyme... propose cette candidature

gomeux a dit…

Ce serait bien la première fois qu'on pourrait voter pour un mort!
Quoique, les multiples réélections de Bourrassa m'ont toujours semblé suspectes...