Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

mardi 28 août 2007

GALA du Crachoir™ : Les résultats

Ça a été une sacrée soirée. Malgré le fait que des milliers de spectateurs confus se soient massés aux abords du Stade Olympique, dont les portes étaient verrouillées, nous avons acceuilli plusieurs beaucoup de pas mal de gens innombrables au local communautaire de la COOP d'Habitation Messier Fullum Parthenais.

La première partie de la soirée était consacrée principalement à la dégustation de produits naturels, pour la plupart... alcoolisés. Ensuite, certains Cracheurs et Cracheuses se sont fait livrer de la pizza par un agent de la GRC qui n'a pas eu le coeur de nous éliminer, en voyant à quel point nous étions légumes. Le célèbre JF, commentateur régulier céans avait, en compagnie de sa charmante épouse, fait une méchante salade du jardin, qui était conçue pour éloigner les vampires. L'association des comités internationaux des regroupements des employés fusionnés des bureaux de recherche de CrachoirWorld Global™ avaient quant à eux emmené deux excellents pains des Copains d'abord. Je tenais à le souligner.

Certaines factions Crachistes ont préféré boycotter le congrès/gala, ce qui est très dommageable pour l'image de marque du Cartel™. Soulignons parmi ces rebelles la phalange cycliste, dirigée de façon autocratique par Dan l'Anonyme, qui après s'être rendue au Stade, puis au sommet du mont Orford et à l'Île Perreault, a finalement téléphoné au QG du Crachoir Global Corp, pour annoncer leur retrait de la soirée. Le Groupe Bakouniniste des Lesbiennes Radicales Bisexuelles Mais Femmes et Couples Seulement Pas de Photo pas de Réponse Socialement Acceptable (GBLRBFCS) a fait savoir par absence de communiqué qu'elles s'étaient louées des DVD équitables. Également au nombre des schismeurs, tous ceux et celles et les autres qui sont pas venus, soit pour cause d'océans à traverser, soit encore pour cause de n'importequoisme*.

Résultats
La seconde partie de la soirée a finalement été consacrée au Gala comme tel, bien que Vigor, qui devait jouer Carrie en robe rose, avait oublié, et s'est présentée en jeans. Du coup, les Impossiblonistes Rouges Unis de Brossard, qui devaient fournir la chaudière de sang de cochon (ou d'adéquiste, mais... en ont-ils ?) se sont désistés, et tout l'image projetée du gala s'est retrouvée à la poubelle. L'horreur.

Il a été décidé de poursuivre malgré tout, et voici un petit rapport des procédures.

Les candidatures ont été étudiées une à une par l'assemblée plénière.
Puis chaque candidat a fait l'objet d'un court débat.
Chaque participant du jury a ensuite eu droit à trois votes parmi la longue liste de candidats.
Une machine DIEBOLD, dont le fonctionnement était contrôlé par une équipe d'avocats de la firme DEPLOTTE, TOUCHE, et HIMMLER™ et Co, a ensuite été employée pour s'assurer l'impartialité des résultats et le calcul très précis de surface de Jésus.

Un vote spécial a eu lieu au cours de la partie locale du GALA™. En effet, un participant a proposé que Paul Desmarais soit promu au rang de glaviot international, et non pas local. Une écrasante majorité s'étant montrée sensible aux arguments présentés, le conseil des sages et des cirrhosés s'est incliné.

Donc, voici les candidats semi-finalistes du GALA du Crachoir, section locale :
5- Guy Laliberté
4- Julie Snyder
3- Gil Croutemanche
2- Patrick Lagacé
1- Richard Martineau

Au cours de la finale, les jurys n'avaient droit qu'à un seul vote, et devaient donc choisir le candidat ou la candidate qui selon eux méritait l'OR, l'OR, rien que l'OR !

Les débars houleux qui ont marqué la sélection des finalistes ne sont en fait qu'une preuve de la santé de notre belle démocrassie et du triomphe des valeurs de la liberté, de l'égalité, du vin rouge et des amades au tamari. Bon.

Les arguments, j'ai trop bu, je ne m'en souviens plus trop. Grosso modo, un petit groupe de fans des arts du cirque a tenu à tout bouetter le débat, puisqu'ils refusaient de condamner les jonglages en tutu, mais détestaient profondément Laliberté, pour son amour de l'esclavage. Comme tout le monde se foutait beaucoup de Lagacé, jugé trop involontairement comique et encore tellement inoffensif, en toute honnêteté, les trois finalistes étaient faciles à déterminer. Cependant, l'ordre dans lequel ceux-ci franchiraient le fil d'arrivée demeurait source de hurlements et de déchirages de chemises dignes des pires inventions journalistiques.

Finalement, Snyder (qui a eu besoin d'un photofinish pour se défaire de Lagacé) a sans doute souffert d'un certain mépris du jury, encouragé par la très forte popularité de Martineau, et le courant d'immense sympathie qui a couru dans le public après les exposés défendant la candidature de monsieur Croutemanche. Je dirais que la lecture par un des membres présents de l'article de Martineau sur Bin Laden et le pétrole a semblé décider la salle en sa faveur.

LES GAGNANTS D'UN CRACHOIR, NIVEAU LOCAL :

Le Graillon de Bronze 2007 est donc remis à :
JULIE SNYDER

Le Morviat d'Argent 2007 va à :
GIL CROUTEMANCHE

Et le GLAVIOT D'OR, mesdames, mesdemoiseaux, messieux, mesmademoiselles, mesautrezitou, est mérité par l'honorable :
RICHARD "lâchez-moi avec le pétrole" MARTINEAU !




La partie internationale de la soirée s'est fichtrement bien déroulée. à part le fait que comme le jury avait fumé de la drogue, enfin, pas tous, mais plusieurs, il y a eu des moments de confusion, de pertes de direction des sens des phrases, des appartés, des anecdotes, des détours, des moments où on se souvenait plus trop du sujet, ou même de ce qu'on faisait là, des débats qui finissaient en queue de.

Un petit miracle s'est produit en cours de procédures. En effet, le candidat Desmarais, qui avait commencé la soirée en outsider au niveau local, s'est retrouvé dans le peloton de tête dès son arrivée au plan international. C'est bien pour dire. Quelqu'un s'est mis à réclamer un test anti-drogue, qui a été coulé, euh, échoué, euh, en tout cas, qui s'est ramassé au fond du Crachoir d'Or.

Les semi-finalistes à l'International :

5- John P. Walters
4- Steven Harper
3- Al Gore
2- Benoît XVI
1- Paul Desmarais

LES GAGNANTS D'UN CRACHOIR, NIVEAU INTERNATIONAL :

Le Graillon de Bronze 2007 est donc remis à :
JOHN P. WALTERS

Le Morviat d'Argent 2007 va à :
BENOÎT XVI

Et le GLAVIOT D'OR, mesdames, mesdemoiseaux, messieux, mesmademoiselles, mesautrezitou, est mérité par l'honorable :
PAUL DESMARAIS !


Voilà, voilà... Comme personne n'avait la vaillance d'agir à titre de procès-verbiste, les souvenirs sont vagues, mais je compte sur les Cracheuses et Cracheurs présents au Gala pour étoffer un peu les arguments qui ont été présentés en cours de soirée, et aussi pour illustrer de leurs meilleurs mots les moments magiques, les petits riens qui font d'une interminable soirée comme celle-là, non pas une poche formalité enflée de réthorique médiocratique, mais un véritable moment de célébration des vertus humaines les plus vibrantes, les plus tendres, puissantes, émouvantes, et aussi... qui donnent un petit peu mal au ventre, après un bout de temps.

Voilà, il ne me reste plus, au nom de tous les employé de la salle de nouvelles, du centre de recherche et de la tour à bureaux de CrachoirWorldMerdiaCartelGlobalnetworks™ qu'à vous souhaiter une belle et longue année de glaviots, de morviats et de graillons, qu'on se puisse tous et toutes retrouver l'an prochain à pareille date pour une autre édition des CRACHOIRS D'OR !

(musique)







* Merci à i.

vendredi 24 août 2007

Mais ouiiii

Tout le monde entier™ est invité ©.
Garanti.

jeudi 23 août 2007

Adresse full Exacte, genre, comme

Le Gala™ du CRACHOIR-GLOBE-CARTEL aura lieu ici :
4165, rue Parthenais, suite 14*

Le numéro de téléphone de la suite professionnelle de réunions et de meetings corporatifs internationnaux du global world cartel de ma coop est :
514-527-0549


* C'est Mistral qui m'a donné le truc de dire "suite" au lieu de "appart". Ça fait plus moquette et moins prélart.

Ce Dimanche !

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE™ *

Évidemment, des milliers de personnes pleurent aujourd'hui la mort de leur rêve. Ils ont osé porter leurs fantasmes jusqu'au bout, mais doivent aujourd'hui se résigner, le soir du Gala™ il n'y aura pas de place pour les 130 495 membres en règle du CRACHOIRWORLD fanclub grassroots astroturf cartel of fédérations internationales du Canada. En effet, en raison du risque de trop haute affluence, la Ville de Montréal, une gagne de pense-petit qui think pas big pantoute, a refusé d'émettre le permis qui permettait au 101 aéroporté basé au Vermont de bombarder le Stade Olympique en cas d'émeute. C'est pour cette raison loufoque que nous tiendrons le gala au local communautaire de ma coop, au coin de Messier et Rachel, côté Sud-Est.
J'ajoute l'adresse exacte demain matin.

Ça va commencer à 18h.
Confirmez, svp. CrachoirWorld fournira le vin (Français, pas de la crisse de marde) et les pogos bio végé sans gras ni même tissus de greffes rejetées, ainsi qu'un plat de croutines sèches mais pas trop jaunissantes.

Il est suggéré à toutes et tous de s'amener de quoi boire, de quoi manger, de quoi fumer et de quoi frencher, puisqu'aucune de ces denrées sera garantie™. Par contre, il est sollenellement promis par toute l'équipe de CRACHOIR MUNDO INTERGLOBAL, que si jamais y a du body painting, on crisse le feu au Kentuky Frit Poulet. C'est un engagement ferme.

Voilà, venez nombreuses, nombreux, et tout ça,
Et annoncez-moi votre présence, nom d'un chien ! Que je prévoye la quantité de vomi à pelleter en fin de gala.


Amour, mies tendres, tranchées,

&.

P.s. Bien qu'invité, je confirme l'absence de ce creton de Lagacé. Il croit que cette invitation cache une absence de complot et préfère ne pas croire que la rue Delorimier existe, comme ça, c'est plus simple.


* Sauf urgence, auquel cas, ce sera pour diffusion postérieure à l'urgence, enfin, la ou les urgences, s'il fallait qu'il y en ait plus qu'une, ou même plus que deux. On se comprend™.

mercredi 15 août 2007

Claire Morissette

Vu le rôle essentiel qu’a joué notre amie Claire dans la cyclabilisation de Montréal par son travail acharné et inventif, et les succès qu’elle et ses camarades de lutte et de jeu du Monde à bicyclette ont remportées, des sympathisantEs de tous horizons ont manifesté le désir que le nom de Claire Morissette soit associé à une de ses victoires.

La passerelle reliant l’Île Notre-Dame à la Rive Sud est sans conteste une grande victoire personnelle, qui a pris douze années de travail. Mais Claire a également des victoires partagées plus largement avec d’autres individus et organisations : stationnements, pistes cyclables, accès au train, au métro, etc. Lors de la soirée hommage qui lui était rendue le 16 août 2007 plusieurs personnes ont manifesté le voeux que la piste cyclables du boulevard de Maisonneuve, entre Berri et Green, soit baptisée du nom de notre camarade.

Étant donné le support très large que reçoit cette demande, que ce soit par des organismes comme Transport 2000, Vélo Québec, Équiterre, et d’individus bien positionnés sur l’échiquier municipal, étant donné également la démarche simplifiée que cela représente comparativement à celle visant la passerelle Claire-Morissette de l’Île Notre-Dame, le Comité Claire-Morissette (CCM) propose que la piste du boul. de Maisonneuve soit nommée Piste Claire-Morissette. C’est une requête qui pourrait bien être approuvée, et cela plus rapidement qu’on ne le croit. La piste doit être inaugurée bientôt, il faut donc marquer le coup dès maintenant.

Ce que nous voulons qui demeure, bien au-delà du seul nom de Claire, est l’exemple de sa vie. Claire Morissette a fait de grandes choses, mais demeura modeste. Son exemple en est un de probité, de loyauté, d’endurance, de persistance, de joie et d’humour, de sensibilité face à l’environnement et aux êtres qui y vivent. Claire donne l’exemple de la rigueur avec laquelle nous devons mener nos entreprises et nos luttes. Elle fut imagination et générosité.

Si vous êtes d’accord avec notre démarche, téléchargez et imprimez notre modèle de lettre, inscrivez les informations demandées et postez-la nous AVANT LE VENDREDI 28 SEPTEMBRE (jour de la masse critique!) à l’adresse suivante :

Comité Claire-Morissette
a/s Cyclo Nord-Sud
CP 1242 succ. Place-du-Parc
Montréal QC H2X 4A7

Et surtout PARLEZ-EN, faites circuler et invitez vos connaissances à se joindre à nous ! C’est une question de temps, et... de masse critique!

De notre côté nous sommes à monter le dossier qui sera acheminé avec vos lettres aux autorités compétentes. Vous serez tenuEs à jour si vous le désirez et si nous avons vos coordonnées électroniques.

Vélorutionnairement,

Jean-François Giroux,
pour le CCM

mercredi 8 août 2007

GALA du Crachoir™


CRACHOIR WORLD GROUP CARTEL CONSOLIDATED STANDARD UNION CORPORATION INC

C'est avec trémolos, flonflons et pompes pompeuses que le CRACHOIR™ annonce ici les dates de tombées de son super world global concours LE GALA DU CRACHOIR™.

Ça va aller vite, parce qu'après, ça sera la guerre mondiale, et tout, et on aura plus le temps de s'amuser. Vaut mieux foncer tout de suite. Donc :

Candidatures pour les deux jurys :
Date limite : le dimanche 26 août
Élection : le dimanche 26 août

Candidatures pour les lauréats (rates) :
Date limite : le samedi 25 août à minuit moins 5 (23h55)
Élection, débats, soirée de gala, wrap party (à la Guy Laliberté, no shit !), ménage : le dimanche 26 août
Lieu du gala : Stade Olympique de Montréal*

*ou le local communautaire de ma coop ; je saurai bientôt si j'ai le financement de 400 000 $ pour le stade

La FED

Certains livres essentiels à la compréhension des choses qui préoccupent les 8490 employés de CrachoirWorldMediaGroup sont introuvables. Dans certains cas, nous les avons quand même trouvés. Une nouvelle section du Crachoir y sera consacrée, avec en tout premier lieu le travail essentiel de Eustace Mullins (qui semble malheureusement avoir plutôt fondu son fusible dans les dernières années), Les Secrets de la Réserve Fédérale.

Veuillez pardonner l'anglais ! Quelques autres textes introuvables ou difficiles à trouver suivront. Je suggère au gens de les télécharger, juste au cas où il arriverait malheur au Crachoir. Après tout, le tirage allemand de Secrets a été entièrement brûlé en 1955.

À bientôt !

&.


Secrets of the Federal Reserve : Eustace Mullins

vendredi 3 août 2007

Gil Croutemanche

Pour son interminable exploitation de l'horreur Rwandaise, ses mensonges sur le même sujet, le ton suffisant de ses colonnes, la piètre qualité de son gribouillage.

Gala du Crachoir 2007, nominations

André Chagnon
Paul Desmarais
Guy Laliberté
Wake-Up
Gene Sharp
John P. Walters
Françoise David
Stephen Harper
Richard Martineau
Dubya
Benoît XVI
Ron Fournier
Julie Snyder
Sarko
Bayrou
Ségo
LePen
Sir Lord Marquis Paul de McCartney the FIrst
Bob Geldof
Bono
Daniel Yergin
Al Gore
Patrick Lagacé
Claude Charron
Gil Croutemanche