Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

mardi 20 mars 2007

Trouvez Steven !


Dans l'annonce officielle du budget, un poste (déjà radicalament regarni en mai) a été augmenté de 318 millions. Pourtant, le Devoir n'en dit pas un traître mot, LaGraisse y consacre une minuscule manchette en page A26 et le Jounal de Mourial y fait une allusion jovialiste en page 47. Devinez de quel poste il s'agit ?! J'en parle parce que justement, le silence médiatique à ce sujet ne peut s'expliquer que de la façon la plus paranoïaque qui soit. Pourtant, les faits sont là. À quoi m'attendre, lecteurs ?! Trente interventions sur mon usage immodéré des points d'exclamations suspendus ?!
Le premier commentateur-trice qui trouve a droit à un Romeo Y Julieta mini en ma compagnie.

Tripotez-vous les uns les autres,
xx
É.

23 commentaires:

Patrick Brisebois a dit…

Laisse-moi deviner sans enquêter. Hum. La Défense? Ce serait logique. Menute, c'est pas beaucoup comme augmentation.

& a dit…

Monsieur Patrick Brisebois se mérite un cigare cubain de toute première qualité, fabriqué à la main, dans une coop !…

:0)
xx
É.

Patrick Brisebois a dit…

Ministre de la Défense donc? Yé, j'ai gagné!

Je refais le calcul : au bout du compte, 318M$ de PLUS, c'est pas des pinottes. Ça va faire BOUM.

Patrick Brisebois a dit…

(l'Art de la guerre, c'est de bien la dissimuler)

& a dit…

Personnage de Dean, devant la parade des missiles dans On the Road :
— What the hell are these guys up to ?

(Jack Kerouak)
Celle-là m'est restée dans tête.
En fait, si je ne m'abuse (corrigez-moi), ça porte à tout près de 30 milliards les dépenses militaires supplémentaires de Harper depuis son "élection" de l'année passée. 1000 piasses chaque. Spa pire.
Pas pire, pas pire. Mais continuons à jaser mobilier ! Y a rien de grave qui se prépare.
Partons-donc un autre site de recettes d'écrivains !…

Tiens, je vais mettre un autre cigare en jeu, à la personne capable de me prédire le gros gros move que l'armée canadienne nous réserve au cours des 4 prochaines années. Tibo, tu dis rien, t'aimes même pas ça, les cigares, pis tu le sais, c'est pas du jeu.

& a dit…

Je rappelle que le plus freak est pas la dépense comme telle, mais le silence qui l'entoure, silence qui fait consensus des partis, des journaux, des médias et... même, oui, très chers, de notre précieux et subverseux blogosfoutoir.

Patrick Brisebois a dit…

Dans quatre ans?... Hum. Un guest : l'Irak, pour passer le balai?

& a dit…

Mauvaise réponse, veuillez réessayer plus tard. Meilleure chance la prochaine fois... Votre appel est important pour nous.

É.

& a dit…

Oké, y a eu 150 visiteurs, une seule tentative de réponse, je permets à Tibo d'entrer dans la danse. Au pire, tu le vendras, ton cigare ! Stie.

gomeux a dit…

Bon, puisque t'insistes, je fais un fou de moi:
Primo, ils vont demander plus de Tim Horton un peu partout où on les enverra, ainsi que des visites plus régulières de Don Cherry.
Deuxio, y vont commencer à nous taper sua tête avec la menace à la souveraineté territoriale du Canada.
Tsé, ze global warming, pus de glace au nord, les bateaux des méchants vont pouvoir passer n'importe quand, faque, envoye les sous-marins ou les ti-cuirrassés, ou les deux, y vont nous trouver un deal, chu pas inquiet...

Jvas te prendre un Onepiece plutôt qu'un cigare. Easton, si j'ai le choix. Courbe Sakic, gauche. 95 flex.

& a dit…

Non, Gomeux. Close, but no cigar.

Nina Hagen Daaz a dit…

Moi je le sais.
L'armée canadienne va privatiser une partie de ses activités, comme l'a fait celle des USA. Au début, les cantines, puis de plus en plus, jusqu'à 15%.
Ça veut dire des unités entières de soldats privés, travaillant pour une entreprise privée, avec un agenda non civil, mais privé.

Je gagne ?!

& a dit…

Nina !
Nina, dans mes bras. Enfin... Bravo.
Les bénéficiaires tous trouvés : Adastra, Carlysle, et Halliburton. Vous verrez, Québécois, ce siècle nouveau vous surprendra dans l'horreur. Y aura pas d'anti-climax dans l'hécatombe. Oh non.
On quadruple à chaque guerre mondiale. 60 M, la dernière ?! 300, la prochaine. Ou plus !…
Allez, que les lecteurs se mobilisent pour me brûler moi, ça va tout régler. Bonne chance à tous et toutes.

Paix, amour, AK-47,
É.

& a dit…

Nina, j'ai aucune coordonnée.
Pour ton cigare.
C'est Tibo en pseudonyme, ça ?!

Patrick Brisebois a dit…

On nomme pas ça des mercenaires?

J'étais dans l'armée mais je n'y connais rien!

Patrick Brisebois a dit…

J'ai vérifié pour mon cigare, le prix. Pas donné. Je le fumerai avec joie un beau jour de printemps.

Basduck a dit…

Je suis-tu obligé de te lire pour te commenter? Je veux dire; je peux pas te garder pour moi tout seul?

& a dit…

Paddy, oh Paddy... ta candeur me touche. Mercenaires ! Comme tu y vas ! Ça ce sont des mots d'une autre époque ! Notre monde d'aujourd'hui (entende la crisse de voix de Charles Tisseyre) appelle les missiles ballistiques thermonucléaires des Peacekeepers, on "libère les femmes afghanes", les gens qu'on écrase sous nos tanks, là-bas sont des "talibans". Les soldats privés qui font toujours sauter le bon truc au bon moment s'appellent "Al Quaïda". Les victimes de bavures sont des "insurgés".

Et les chercheurs qui soulèvent des faits qui fittent pas dans la pièce de théâtre socio-schizophrénique qui tient lieu d'explication du monde réel, sont des adeptes des théories de complot. Des fous.

Too bad si le building 7 a jamais reçu d'avion.
Too bad si le camion piégé a disparu.
Too bad si la balle a ricoché 7 fois pis s'est matérialisée intacte dans un corridor de l'hôpital.
Too bad si Harriman a financé Hitler ET Staline à travers la Union Bank.
Too bad si grandpapa Prescott Bush a reçu 1 million de dollars par année en 1943 et 1944 pour la gestion du camp d'Auschwitz.
Too bad... Aahhghghg.

Je me tais.
J'y reviendrai.
Comment faire pour vivre, avec le poids de cette connaissance, que nous sommes si peu à porter, et dont tout le monde fait semblant de se foutre, juste un peu moins fort qu'ils feront semblant de s'en être avisés, dans 30 ans.

Comment faire pour vivre, mais mourir, c'est poche. Ici, j'ai une Taylor, une Telecaster, une plume. J'ai du fun pareil.

Sauf que la haine qu'attirent ceux qui dénoncent les horreurs est 1000 fois plus grande que celle que subiront les vrais génocidaires le temps venu.

Je me répète, mais Gamelin et Pétain n'ont pas subi ce que Céline a subi.

C'est ainsi.
Fok, je m'obstine.

Persiste et signe,
É.

& a dit…

Scuzez les fôôtes. Je m'emporte.

Paddy : dans l'armée ?! Raconte.
Pis, euh, le cig, c'est pas de la marde !
Eh eh eh. Ça fitte totalement avec un Scotch doux, mettons un Livet ou même un Fiddich. You gonna like. On invitera Nina le même jour, pour son cigare à elle, tiens. On fera une fête spéciale.

Patrick Brisebois a dit…

Vrai que Louis faisait pas la partouze au Danemark.

L'armée? J'étais dans l'armée, mais suis pas resté longtemps. Quelques jours à peine. ;-)

Ton cubain me changera des trucs à saveur de fraise de mon frère.

Je vais me coucher, j'ai passé la soirée à réorganiser mes bibliothèques.
à+

Basduck a dit…

Patrick : Franchement, t'aurais pas eut des poèmes à écrire?

Éric : Oui donc je note : éviter les commentaires longs.

& a dit…

Non, non, moosieur Ferron.
Éviter les commentaires cons.
C'est Tony qui aime pas quand c'est long.
Pis c'est lui qui se vante de les censurer.
Tabarnak. Y peuvent ben tripper su THE POLICE.
Moi, si c'est bon, j'aime ça longtemps.
Je savoure.

Tsé... les deux bisons... « Non, le jeune, on va descendre la colline tranquillement, pis on va toutes se les faire. »

Entéka.
Ce que je réprouve, c'est le déni du sujet.
Mais, de là couper un comm.
No se puede.

xx
É.

Patrick Brisebois a dit…

allo?
notre shoot vient de planter