Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

mercredi 7 mars 2007

Meu heuu heeuu

Ça a tout l'air que j'irai questionner le beau André vendredi.
Moi qui hais la tévé. Crisse, c'est une chance de mettre un grain de sable dans les chenilles du blindé néolib, non ?!
Humm...
Depuis que je sais que Philpot se présente pour le PQ dans Verdun... Hum... Plus du tout si certain que Françoise a mon vote garanti. En plus, avec ses chichis sur le 11 septembre, celle-là, elle m'a pas impressionné !

7 commentaires:

Basduck a dit…

pfffffff Verdun; c'est tellement typique

moi et ma copine on y a fait une fameuse scène de nicking;

c'était exotique

Basduck a dit…

oops! elle m'a dit qu'elle me tuerait si j'employais encore ce terme; mais j'ai des vengeances à prendre ;-)

Basduck a dit…

Ah finalement Marie vient de me dire qu'on aurait pas necké à Verdun; tiens tiens, je me demande avec qui j'ai pu necker à Verdun, donc;

Valérie peut-être? ;-)


*Note McComber (Éric?) que je me sers de ton blogue pour poster des inside-joke à ma femme ;-)

Basduck a dit…

ah tiens, elle vient de rajouter qu'elle n'était pas ma femme; tiens tiens, c'est curieux; à qui donc puis-je bien être marié?

À Camille?

(Note ici encore la blague McComber)

Basduck a dit…

AH OUI! je me souviens! Finalement le nicking c'était dans le lit de son coloc; je me souviens qu'on s'était promis que si à 30 ans elle n'était pas mariée, ce serait avec moi et que je lui ferais des enfants; d'ici là c'était pas touche donc on s'est arrêtés à "à-moitié nus", les attouchements, etc.

C'était très fraternel

Basduck a dit…

Ah et soit dit en passant, Marine n'a aucune existence en dehors des blogues; elle est pure produit de mon imagination.

au mieux existe-t-il un corps pensant, lequel sert de trait à supporter une figure; laquelle est celle de Marine

de facto elle n'existe que dans la mesure où je veux qu'elle existe; que dans la mesure où je veux qu'on en parle.


Si, au mieux, elle s'associe au personnage; ça c'est son problème

moi je fais juste dire que ma Marine elle n'existe pas.

& a dit…

J'ai pas de marine non plus.

Même que j'ai bien failli, à une certaine époque perdre mes narines.

Cependant, j'habite dans une cabine de voilier, ce qui n'est pas la mer à boire, mais souvent, ça tangue. Sans milonga. Je sais, tout ça est bien vague.

Je vais aller me pitcher de la flotte dans le visage, tiens.
Ça calmera le roulis.