Friedrich Nietzsche

L'État , c'est ainsi que s'appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement, et le mensonge que voici sort de sa bouche : « Moi, l'État, je suis le peuple. »

Maxime Gorki

Le mensonge est la religion des esclaves et des patrons

mercredi 21 mars 2007

Le Travail c'est la liberté



Nouveau mouvement qui prend de l'ampleur dans le blogosfoutre : la censure.
On fait dans l'autarcie intellectuelle. Appelons-ça du Bloqueblogue. Chacun construit son petit camp retranché, son petit jardinet, zen laqué à l'intérieur, barbelé autour, gueux muets dehors.
On s'attend chez ces apprentis-gestaputes à reçevoir les tributs à l'entrée. Vous me pardonnerez de reprendre ici ma propre formule (de toute façon engloutie avec le blogue à Dompierre) : Trop de lèche-culs gâchent la sauce.

Enfin. Le timing est étrange, en pleine campagne électorale, une des dernières peut-être, à avoir représenté un pourcentage de mascarade inférieur à 100% (99% ?), tout le monde disparaît. Exit les poètes, gribouilleurs, écrivains-vaines, tout le monde se tait. Peur pour les bourses ?! En tout cas, ce qui frappe, c'est que ceux qui causent encore le font tous seuls. « Qu'en pensez-vous ?! Oups... c'est vrai, vous êtes baillonnés. » Wow. Il fut un temps où les artistes du Québec étaient en écrasante majorité des grandes gueules baroudeuses, potaches-potlache, utopisseurs-étapistes, rêvasseurs d'un vaste monde, invendables inventeurs d'un pays autre, d'une nation neuve.

Les vieux partis, celui de Frizou comme celui de Mario (des Créditistes en shorts) font ce qu'y s'ont toujours fait, ce que leurs boss leur disent de faire. Mais le PQ parle uniligue-cash, les saltimbanques emménagent à Westmount, ou en font leur unique rêve. Les ML, TL, CO, sont devenus journalistes à bourges, dilueurs de vote au QS, ou encore verrues quelque part dans le star system… Quant aux jeunôts, ils n'aspirent à rien de moins prosaïque que de se mettre en scène dans l'argenterie guindée de l'audiovisuel. Que je me fotografie la tronche en train de boire mon porto… Que je me publie la bouillotte en pleine séance de "girlnextdoor-moinonplus-jeposepas-sansnavoirl'air". Boahh… 

Admirez, chers collègues et amis. C'est sous vos yeux !… Le spectââcle !… L'époque formidable !… La construction inéluctable et fulgurante d'un état fasciste, by the fucking book, exactement comme les autres fois. Tout est en train de se mettre en place. Tout, absolument tout. L'Amérique du Nord a presque terminé son discret processus d'Anschluss. L'autre fois non plus, ça n'avait choqué personne. Prospérité, sécutité, partenariat. Les ingrédients y sont. L'union de la corportaion, de l'armée, et de la loi. Au bon peuple rendu ignorant par 20 ans de sabrage dans son instruction la plus élémentaire, on dira : Travail, famille, patrie. Ça sonne bien ! Mange ça moron. Choump choump choump.

Lisez le papashtroumph en personne :
Le fascisme, observant le futur de l'humanité en dehors des considérations politiques ponctuelles, réfute la possibilité et la pertinence de la paix perpétuelle. Seule la guerre amène l'énergie humaine à son point ultime de tension et confère la noblesse aux peuples qui ont le courage de la rencontrer.
— Benito Mussolini, 1932

Je crie, je sais. Je m'épuise.
Je... m'égosille.
Comment dire...
J'aurai crié.

J'aurai mis mon sabot minuscule dans l'engrenage.
Qui aurait cru que cette fois-ci, encore moins de gens s'opposeraient au cauchemar ?!
Qui imaginait cette vision du siècle à venir ?!

On a pas le choix. C'est le nôtre.
D'autres tentent d'en faire quelque chose de beau.
Ailleurs.
On pourrait aussi les suivre.

Décision :
Je bosse sur une sorte d'essai, depuis un certain temps.
Avec cette matière, je vais inaugurer une nouvelle section de ce blogue.
Je vous ferai part petit à petit des résultats de trois années de recherches historiques, géostratégiques, militaires, politiques et économiques. Des résultats qui bouleversent totalement la version acceptée de l'Histoire et j'oserais même prétendre, la vision généralement admise de la civilisation et de la nature humaine. Je vais tâcher de résumer, de faire simple, d'y aller sans têtage. Histoire de pas perdre les kids.


Voilà,
Je continuerai aussi longtemps que je pourrai.


Paix, muqueuses, frags,
É.

80 commentaires:

Mistral a dit…

C'est nécessaire. Le désert a bien besoin qu'on crie dedans.

Bulle de Manon a dit…

Oui, s'il vous plaît ne me perdez pas dans vos et cris. Ni vos des bas. ou les ski s'emportent et s'entremellent. (mèlent. mails. merde.)

& a dit…

Eh Mist ! T'as raison, amigo.
Ce matin, déjà, la grande soif s'estompe un peu.

Bulle : Je ne comprends pas ce que tu me dis. Mais c'est beau.

Bienvenue chez nous !

É.

Patrick Brisebois a dit…

Je veux pas qu'on touche à mon BS, bon!

Sinon, combien il a promis pour les artistes, Mario? Si je vois une partie de la couleur de cet argent dans mon compte en banque, je vire esstrême droite moi zaussi.

Je suis mercenaire, pute.

(Et humoriste).

Bonne journée les boys.

Bulle : vrai que t'as une poésie unique en son genre...
;-P

& a dit…

Yo, Paddy,

Check à NY, ce qu'y z'ont fait avec le BS. Dans tous les ÉU, en fait. C'est utile à faire, parce que les tiboyz inventent rien, y copient tout ce qui se fait au Sud. Point barre.

Tu vas devoir mopper les chiottes de l'hôtel de Ville pour avoir ton chèque. Faque celui qui faisait cette job avant, va se retrouver su l'BS lui avec, pis son arrivée (massive) va augmenter la compétition et donc, loi du marché, baisser encore tes conditions de travail. À la fin, on retourne aux Pharaons.

xx
É.

Patrick Brisebois a dit…

On pourra coucher avec les momies?

Patrick Brisebois a dit…

Quand un état dit que le cheap labor est noble, ça schlingue. Mais c'est déjà comme ça ici. Si tu savais comment ils agissent avec les jeunes de la région... (moi j'ai pour l'instant une sorte d'immunité d'indécrottable, un coriace)...

La course aux bourses sera sanglante.

Doparano a dit…

Y zétaient sexy les Pharaons avec leurs tites serviettes ben yienque!

Bulle de Manon a dit…

(haaaaaaaahhhhh Pat qui dit que je fais de la poésie. Je suis en ébois.) (émois- et moi-et toi ?)

Simon a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Stefan Zweig a dit…

Qui a dit que des kids s'intéressaient à la version intégrale?

+ +

Et on paye ça avec nos taxes!

& a dit…

Je viens de parler avec monsieur Khadir. Ils ne connaissaient pas pantoute cette histoire de RDC-Rwanda. Jleur ai encore une fois offert mes services d'exégète politico-militaire.
On verra. C'est quand même du ben bon monde, à QS. C'est pas le moindre de mes reproches, d'ailleurs.

Bisous.
É.

& a dit…

Paddy : des momies ?!
Dopa : des despotes ?!

Y a plus personne qui bande, euh... sans euh... l'idée de mort ou de puissance ?!

Moi qui fantasme sur une patineuse ! À roulettes !

Je me sens bien vieux, tout à coup.

xx
É.

Doparano a dit…

Avec les 4 roulettes rouges surplombées d'une chaussure blanche étincelante?

J'en ai dans ma cave.

& a dit…

Dopa, ça y est, chus pus capab de me lever.

Gomeux a dit…

Kadhir avait d'ailleurs exprimé des doutes (un peu mollement, quand même) sur la version officielle du nine-eleven comme qu'y dise.
Y c'était fait basher dins zourneaux comme de raison.
http://www.cyberpresse.ca/article/20060607/CPACTUALITES/606070628/5032/CPACTUALITES

Mistral a dit…

Coucher avec sa momie (dearest), rien de plus naturellement oedipien. Paddy est tout à fait normal! Qui l'eût cru...

Patrick Brisebois a dit…

Hé hé, je rougis...

Euh.

Hé hé, je ris comme un cave.

Je pensais plus à la toune des Bangles, voyez-vous.

Mistral a dit…

Fuck like an egyptian, you mean?

Patrick Brisebois a dit…

Yeah!

Mon amie Evlyn avait dessiné une très sexy momie qui se pogne les boules... mais je ne trouve plus le dessin, je voulais vous le montrer.

Le rouge commence à rentrer. Pas une goutte depuis une semaine! Ça fait du bien même si je me sens pathétique.

Patrick Brisebois a dit…

Je pensais que Dompe allait revenir sous peu mais il a vraiment sauté sa coche.

J'ai besoin d'un nouveau partner pour le "duo bad boys".

***

METH!

***

- Ah Pat, ta gueule et va travailler sur quelque chose de constructif. Ou lire ton polar.

- Ça me tente pas!

- J'ai voulu frencher Bastien mais il ne voulait pas. Les jeunes sont de plus en plus difficiles.

- Et toi tu es vieux?

- Je m'en vais sur mon 36. L'oeuvre maîtresse s'en vient!

- Yeah right.

- Pourquoi Charles Bolduc a fermé son sytème de commentaires?

- Parce qu'il est plus wise que toi, Paddy.

Mistral a dit…

L'avantage, à trente-cinq berges, c'est que le BS t'achale plus pour que tu retournes au travail. Tu les a eus à l'usure, t'es classé irrécupérable en grosses lettres rouges. Le rouge commence à rentrer!

Ces Égyptiens! Toujours bandés.

Je t'appelais Paddy en privé, un jour je me suis échappé en public et ça semble avoir collé. J'espère sincèrement que tu n'en es pas irrité. Mea culpa, mea culpa, mais a coule pas.

Patrick Brisebois a dit…

Pas du tout, je me trouve cute!

Paddy in Red.

& a dit…

N'empêche, en Égypte, ça marche croche.
Egh egh egh.

Paddy, j'appelle tous mes Patricks Paddy ! Chavais même pas que Mist t'appelait Paddy. Mais je vais continuer pareil, à t'appeler Paddy, à moins que tu n'aimes pas qu'on t'appelle Paddy, auquel cas, je regretterai amèrement de t'avoir, juste dans ce paragraphe, appelé 6 fois Paddy.

Pour S., je m'ennuie de lui. Il a un humour particulier, et ses douces dérisions me faisaient du bien. C'est poche aussi parce que son blogue était un témoin vivant de plusieurs conversations intéressantes, et je trouve regrettable qu'elles aient été détruites corps et biens. Celle sur l'image, entre autres, malgré quelques inévitables niochonneries, avait donné lieu à d'intéressantes réflexions. Toutes ces fermetures, effacages, annulations de commentaires, font un drôle d'oeil au beurre noir à l'idée même de conversation, donc à l'idée de contact, de transaction d'idées, de jouissance.

Quelle époque !

Patrick Brisebois a dit…

Je suis le plus cute!

***

Stéphane est comme ça. Il a besoin de faire le ménage de temps en temps et tant pis si tu lui as laissé un cadeau stylistique sur sa table de salon virtuelle, il fonctionne comme ça. On a de sérieux problèmes de dépendance avec les blogues et parfois ça fait du bien de tout effacer, même les plus chouettes souvenirs. Evlyn, Stéph, Meth, Chabot, Ed, Baillargé, Ouellet, Mistral à l'époque, Darnziak, Gingras, Louise, Véronique Cyr, moi, etc etc, tout le monde peut sauter sa coche un soir de déprime ou l'autre et ne plus rien vouloir savoir du reste. Mais c'est triste pour les commentaires je sais. Mais qui s'en souvient vraiment? Les blogues c'est l'émotion instantanée, bien avant les idées (qu'on peut ramasser à se penchant).

Patrick Brisebois a dit…

allo???

retire ton security code svp

& a dit…

Quel code ?!
On peut shouter chez vous !

Patrick Brisebois a dit…

je suis là

Patrick Brisebois a dit…

vien sur mon blogue, y a pas de sec code

& a dit…

OK

Mistral a dit…

Voulez-vous dire que Dompierre a flushé tous nos commentaires? Les miens? Forever? Et Patrick trouve pas ça grave? Moi, ça m'ôte l'envie de me forcer, que j'ai déjà pas fort fort. Si on peut aujourd'hui bénéficier des correspondances Miller/Durell ou Kerouac/Ginsberg, par exemple, alors qu'ils étaient séparés par des continents ou des océans et qu'ils dépendaient du papier et des aléas de la poste, quelle excuse avons-nous de raser la table? Un écrivain n'efface rien.

& a dit…

C'est la maison où tu reviens le lendemain d'une brosse pour reprendre ton parapluie et ça a été rasé jusqu'au coffrage. Pas un mot, pas un signe, rien. Quand Archet a eu son hoquet cette semaine, ça m'a coupé les jambes !
Quant au Crachoir et à SC, j'ai une copie de sauvegarde d'absolument tout, images, posts, commentaires, liens, layout. Tout sauf le shoutbox.

Je suis tragiquement d'accord, Mist.
On écrit à l'encre.
Tabarnak.

É.

& a dit…

Dompierre étant le personnage organisé et soigneux qu'on connaît, il a certainement gardé tout ça. J'ose l'espérer en esti. Je me souviens d'une jolie imprécation contre Lagacé, d'ailleurs, quand il était cowboy. Dommage si c'est kapout.

xx
É.

Patrick Brisebois a dit…

Je crois pas non. Il a bien dit que pour lui les commentaires c'est comme une discussion devant la machine à café, au bureau. Ça n'a aucune valeur et il respire mieux depuis que tout ça n'existe plus.

doparano a dit…

Il a encore des trucs du temps d'IkeaBoy, y'a sorti ça pas si longtemps passé.... y'a surement des sauvegardes de La Dompe et du reste.

Y,a du matériel pour écrire plein de livres la dedans

Patrick Brisebois a dit…

A ses yeux les blogues sont pur divertissement, sans valeur littéraire. Pour ce qu'il faisait du sien, je le comprends.

Patrick Brisebois a dit…

Tu as l'imaginaire étroit, Do!

doparano a dit…

Ok je me tais....J'ai l'imaginaire étroit, je vote pas pour le bon zouf, ...C'est pas ma semaine.

& a dit…

Ah Mist, ce désert qui tu as inauguré de si belle façon réécrit mes modestes records de foisonnements à chaque heure.

Dopa : Prends le temps de lire le programme de ton Mario, puis ensuite, renseigne-toi sur les personnages qui insipirent ce programme, et ceux qui financent ce parti. Ça, c'est la tribu des Bush et cie. Ensuite, s'il te reste encore des doutes, vérifie ce qu'a donné au peuple ce type de programme dans le passé très récent.

Si tu votes encore ADQ après ça, t'es sans doute millionnaire.

xx
É.

Patrick Brisebois a dit…

Do : Je voulais pas t'insulter, mais y a tellement d'autres sources d'inspiration que les blogues pour écrire des romans! Coudon, quel genre de livres lis-tu?

Je sens arriver derrière ma tête la taloche de Christian.
:-P

Doparano a dit…

En fait je faisais une blague (pas drôle en l'occurence) sur la quantité de titres potentiels qu'on lui a fourni pendant qqes semaines. Rien de plus.

Je lis Brisebois, Dompierre, Simard, Marcotte, Vigneault, Bismuth, Dickner, Vezina, Archambeault....


Peut être devrais je me mettre au Higgin Clark, Taylor Bradford,Steel et compagnie.

Come on les gars, de 1 c'est pas MON Mario, et de 2 mon choix d'annuler mon vote est pas encore arrêté. J'ai pas envie de Boiclair à la tête de ma province ni de Charest... à La rigueur je ne veux pas de Dumont non plus mais on a pas le choix de voter pour élire un chef.

Take it easy!

& a dit…

Beeh Dopa, tu peux toujours aussi faire semblant que tu me lis, ou au moins que tu considères que j'existe, mais t'es pas obligée, tsé.

Doparano a dit…

Pardonne moi & mais je ne possède pas encore de tes livres, cependant je compte m'en procurer un à Québec en Avril.

Je ne t'ai découvert que tout récemment et franchement c'est pas ma petite libraire de campagne qui tient du Mc Comber.

Je passe ici 25 fois / jours malgré le fait que je comprends le 1/10 de ce que t'écris, mais je repasse pareil parce que je trouve que les échanges sont interressants, prend le comme un compliment.

Je suis pas une auteur, je n'ai pas fait d'études en littérature, je ne m'interresse pas à la politique (c'est mal je sais, ne me lapidez pas) mais je suis une fille de coeur, pour ce que ça vaut!

Tu ne me verras jamais étendre mes connaissances pour épater, j'en ai pas assez. J,ai l,humilité de le dire alors que d,autres beurrent épais le peu qu,ils connaissent pour faire oublier qu'ils sont cons.

& a dit…

Dopa !
Bon, je vais devoir vulgariser un peu mieux, je me relis et je ne comprends pas vraiment ce que les gens ne pigent pas, tu n'es pas la seule à me dire ça. Quant à moi, j'ai même pas un diplôme de Cégep, imagine ! Je suis infiniment rien. Totalement que dalle.
Je suis une marque de pouce dans la vitrine du rez-de-chaussée d'un bloc de cent étages, une beurrée de marde sur un papier gras, dérivant dans l'égoût, aux côtés de millions d'autres papiers-culs, inexorablement, entraînés vers l'anonymat des fonds marins.
Comme le disait presque Charles Bukowski.

J'aime savoir que tu passes ici. Tu laisse des commentaires sensibles, succints et bien écrits.
Ton intérêt pour la littérature est... Trippant.

Je fais mauvaise impression souvent, tout le temps, en fait. Boahhh... Tiens, je commence à me faire barrer de partout, là... C'est normal.
Tu peux tuer un million d'hommes pour de l'argent. Tu peux faire violer un million de femmes pour du pouvoir. Tu seras bienvenu partout.
Mais lève-toi pour cracher sur l'homme qui se vante de ces exploits, qui ne s'en cache nullement, on te bannira. On te chiera dessus. On te traitera de pseudo-révolutionnaire. Tu finiras au cachot.

Ou dans un appart plus petit qu'une chambre, au sous-sol, avec huit sortes de barreaux différents et un mur de brique beige en guise de paysage.

Certains soirs, c'est roffe.

Ce soir.

Doparano a dit…

Certains soirs c'est rough...

Et d'autre ça l'est encore plus.

& a dit…

Merci d'être là, Dopa.
Je t'embrasse fort.

Je dois maintenant aller rejoindre un autre monde.
Souhaite moi bonne chance au royaume des faéries.

Ce soir je dîne aux Furies.
Je raconterai tout ça.

xx
É.

Doparano a dit…

Bonne nuit !

Galad a dit…

Ça y est, je pensais aller me coucher, peinarde...
Mais comment dormir en sachant que Do va voter pour Mario? Rien à faire, c'est plus fort que moi.

Il doit sûrement y avoir une alternative, une petite candidate indépendante qui prône le tricot, non?

M'enfin, bonne journée quand même.

Doparano a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Doparano a dit…

Ne soyez pas condescendant avec les petites gens s'il vous plait.

___________________

Dans mon comté....parce que je vis plus dans mon comté que dans ma province le candidat ADQuiste me "semble" plus peuple que les deux autres.

Pis à part de ça!!!!! J'vous fais-tu chier avec vos choix moi?

C'est sûrement pas MON vote de tricotteuse qui va changer de quoi à votre beau pays, sacrez moi donc patience.

Patrick Brisebois a dit…

Oui mais...

:-p

doparano a dit…

J'ABANDONNE

Galad a dit…

Si j'ai pu sembler condescendante, j'en suis profondément désolée.

L'image de la petite candidate tricotteuse me semblait très douce et réconfortante dans cette campagne électorale qui me fait dresser les cheveux sur la tête.

Mais bon, je quitte avant qu'on ne me chasse...

Condescendue a dit…

Je suis peut être juste ben irritée puisque piquée sur différents points de vue depuis quelques jours, je prends la moitié du blâme.

Patrick Brisebois a dit…

Cette fois-ci, c'est Do qui vient de pogner ses SPM.




VLAN!

Ouch! Do! Tu devais absolument me foutre une baffe?

;-)

& a dit…

Do, dernière tentative :
Papa bush est un grand chum de Harper, Mulroney, Joe Clark, etc, ils siègent sur les mêmes CA (Barrick Gold, Heritage Oil, American Mining. Ils font des choses ensemble, tu vois ?! Et ils aiment Mario et son programme. Ils ont payé pour les programmes de Mario et de Charest. Personne ne niera les liens qui unissent Harper à Bush, ni ceux qui l'unissent à Charest et Dumont.

Je dis tout ça, juste pour faire comprendre que les loups sont déjà dans la bergerie, que l'enjeu est uniquement de ralentir leur destruction de notre nation. La dilapidation totale de nos avoirs communs.

ILS L'ONT FAIT PARTOUT OÙ ILS SE SONT INSTALLÉS.

PARTOUT
PARTOUT
PARTOUT

É.

doparano a dit…

Pat, pour moi SPM signifie une seule chose


SEXE
PLEASE
MORE!
Et effectivement je suis en SPM

La Force a dit…

On sait ou tu reste gros tabarnac on verra comment tu écrit avec tes mains casser.
Ferme don ta geule tu connait rien.

Doparano a dit…

La v'là p't'être pour moi la raison qui me ferait voter pour autre chose que l'ADQ.

Même moi je ne fais pas autant de fautes.... Pathétique.

swan_pr a dit…

c'est pas si pire... il (ou elle) a quand même fait un effort de ponctuation. et a mis mains au pluriel...

moi je pense que il (ou elle) aurait du se forcer un peu plus, pour faire plus vrai, tsé.

& a dit…

Laissons le ou la camarade s'exprimer. Il y a du contenu, dans cette opinion, quand même.

Doparano a dit…

Marche les mains dans tes poches quand même, juste au cas Mc Comber.

Esti que j'ai hâte que ça soit fini c'te maudite campagne électorale à marde là!

& a dit…

Plus j'y pense, plus Swan a raison. Ça sent le Basduck à plein nez, ça, comme canular. Ouf, juste comme je publiais ma réponse toute premier degré défiant, et tout. J'aurais eu l'air d'un beau mononc.

& a dit…

Chais pas, ce matin, cette histoire d'antisémitisme chez l'ADQ (Gagnon l'homophobe), ensuite trois conversations sur quatre autour de moi au café prenaient pour du cash le coup monté de la cabane à sucre. J'ai changé de café, en arrivant, une pote à moi m'annonce son cancer. Je me connecte et je tombe sur ce gentil commentaire de La Force.
La Force ! ha ! C'est des trippeux de StarWars... Hi hi.
Pas de danger, asti. On va rilaxer un peu. J'avais pas allumé.
— Tchuuu-whahhh... I am your father, Mario, tchuu-whahhh... join the Bolivariens !

Ouah oah. Je rigole enfin. Quelle libération.

Travail, famine, Gatlings
É.

Gomeux a dit…

Anyway, même si y sait où tu reste, la forche, y pourra jamais passer au travers tes huits barreaux différents.

& a dit…

Ça me distrairait, moi, de me refaire mugger comme y faut, comme dans ma jeunesse. (soupir) Ahhh nostalgie de l'enfance... Aaahhhh...(soupir)

Gomeux a dit…

Je peux t'arranger ça!
Je me mettrai un masque de Margaret Tatcher, tant qu'à être nostalgique.
Quoique tu vas bien te rendre compte que c'est fake, je suis trop doux, même avec un gant de fer par dessus ma main de velour.
Haaa, si j'avais la force...

Mistral a dit…

McComber, garder les mains dans ses poches? Avis aux fifs frileux chemisés de brun: venez-y donc. Ça fait assez longtemps que vous délirez sur la clique du Plateau, il serait temps de la rencontrer. On a plein de ruelles exotiques à vous faire visiter. Plein de Force à vous expliquer.

Doprano, je sais pas quoi te dire. C'est bien que quelqu'un qui pense autrement fasse avancer la discussion. Éric est le premier à déplorer les groupuscules auto-référents. N'empêche, l'ADQ veut bâtir des prisons et nous faire payer pour, et je dois être contre. Comme je suis contre l'idée de vrai peuple et de bon monde et de personne ordinaire et de nativité pour un petit pain, tout ce répugnant populisme qu'exploitent les fascistes. J'ai vu une vieille chienne Autrichienne perruquée momifiée dans un documentaire sur l'Anschlüss: cinquante ans après WW2, elle n'avait toujours pas compris pourquoi c'était une mauvaise idée de voter pour la loi, l'ordre et la gestion de ces Juifs si sales et si orgueilleux.

& a dit…

Cher Mist, cher Mist. Cher, ô cher et irremplaçable Mist. Merci.

Guillaume a dit…

Hmmmm, une momie...

& a dit…

On les a bien sentis, quand même, avec au début, juste le look gestapo, le long manteau, les cheveux ras, les insignes, presque... Le gros fric, le goût du sale gros char noir limo-machin aux roues plus motrices que le cerveau... Puis ensuite, les habits d'armée, les bikinis d'armée, les bobettes d'armée... VIve l'armée... Pas les fringues semi punk granoles cheaps de surplus de l'armée ! Non, des T-shirts à 70$ US ARMY... Eh bien... Les voilà !

& a dit…

Tarpley pose une tabarnak de bonne question dans son dernier « Où sont passés les centaines de milliers de miliciens d'extrême droite dont les télés nous abreuvaient tant, y a dix ans ?! »

Mistral a dit…

J'allais quitter ton blog quand mon oeil droit a torvé, remarquant le nouvel en-tête marginal Conservation du contenu. À ma connaissance, tu es le premier à faire ça, l'annoncer je veux dire. T'y engager. Tu sais à quoi j'ai spontanément pensé? Citizen Kane. Quiconque fait du trouble ou s'engage en signant renvoie nécessairement à Orson Welles.

Mistral a dit…

J'ai pas été clair, j'en ai peur. Je référais à la déclaration de principes que Kane jeune publie, et quant aux troubles, j'évoquais bien sûr La guerre des mondes radiophonique.

& a dit…

Flyé, les Français me disent souvent que je leur fais penser à lui. Juste pass chus gros, j'imagine. Egheghegh.

Mistral a dit…

Gros, génial, intense et fumant le cigare. T'es si réducteur...

Kane a renié sa déclaration d'intention. Me suis toujours demandé pourquoi Hearst, se reconnaissant dans le personnage, l'avait persécuté, lui qui n'en avait jamais fait, de manifeste moral.

& a dit…

Je crois bien que cette caste bien particulière des tigres de l'industrie Yankees a tendance à engendrer certains des personnages les plus inhumains qui soient.

Le personnage de Morton (the rail worm) dans Once upon a time in the West est à mon avis inspiré d'un des plus immenses salopards de toute l'histoire, un certain Harriman, que personne ne connaît, ou presque, mais dont les fils (et leur fortune incommensurable) organiseront la seconde guerre mondiale presque coup pour coup.

& a dit…

T'es fin, Mist, ça me met mal à l'aise, faque je fais semblant de pas avoir lu. Eh eh. Bmhrhh. Bon, dodo.

Mistral a dit…

Les Harriman comme dans Pamela Harriman, cette extrême putain qui pompa ce qui reatait dans la poche d'Averell après avoir enculé le fils de Winston Churchill?

& a dit…

Y vont être en vedette dans la série de posts que je vous prépare, ces petits Harriman... Du ben bon monde.